OM - Baup : " Ce travail paiera "

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-07-29T08:00:00.000Z, mis à jour 2013-07-29T08:05:46.000Z

Elie Baup, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, n'a pas réellement goûté la défaite de son équipe face à Wolfsburg (2-0). Le technicien français reconnaît la supériorité de la formation allemande et attend plus de ses joueurs.

En déplacement en Allemagne ce dimanche, l'OM a vécu une rencontre compliquée. Menés au score après seulement trois minutes de jeu, les olympiens ont été dominés dans tous les secteurs de jeu. Steve Mandanda a évité à plusieurs reprises que la note ne soit plus salée mais il n'a pu empêcher le second but de Wolfsburg (74e). Elie Baup n'était logiquement pas enchanté du match de ses joueurs mais estime que la préparation finira par payer.

Un manque de tonus
Lucide, le coach de la formation phocéenne a souligné la différence d'énergie entre les deux équipes. Plus mordants, plus affutés, les Allemands ont logiquement remporté la rencontre. « Nous n'étions pas dans la réactivité, pas dans les temps de passe. L'équipe allemande avait plus de tonus et se mettait immédiatement en mode pressing aussitôt après avoir perdu le ballon », a expliqué Elie Baup sur le site officiel de l'OM.

Rester optimiste
Hier, l'OM a clairement manqué de fraîcheur face à un adversaire déjà prêt. Néanmoins, Elie Baup est convaincu que le travail effectué lors de la préparation donnera de bons résultats par la suite. « On a couru après le ballon, après le score aussi. Nous étions en retard à tous les niveaux et on l'a rapidement compris. Il y avait plus de fraîcheur et d'explosivité chez Wolfsburg. Nous payons le poids de la préparation accomplie jusqu'ici, mais tout ce travail paiera ».

Gagner en vivacité
A moins de deux semaines de la reprise du championnat, l'équipe marseillaise doit désormais parfaire sa condition physique et peaufiner les derniers réglages tactiques. « Nous avons parlé longuement avec le staff. Chacun a conscience de la masse de travail réalisée jusqu'ici. Nous allons passer en mode affûtage pour penser à la compétition, gagner en vivacité et en tonicité. On s'attend encore à deux matches compliqués cette semaine ».

Marseille a encore deux matches de préparation avant la reprise. Le premier se jouera mercredi contre Parme et le second samedi face à Gênes.