OM - Baup : "Un groupe de la mort pour nous"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-10-23T08:29:00.000Z, mis à jour 2013-10-23T08:37:26.000Z

De nouveau défait, l'Olympique de Marseille vient d'enchaîner une troisième défaite en Ligue des Champions, la quatrième de suite toutes compétitions confondues. Les espoirs de qualification pour les huitièmes de finale s'envolent.

Scénario catastrophe pour le club phocéen. L'OM a perdu contre Naples (1-2) et dans le même temps, le Borussia Dortmund a dominé Arsenal à l'Emirates (1-2). Résultat, trois équipes se retrouvent à six points et Marseille à zéro. Autant dire que la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, comme pour l'Europa, est compromise. Coup dur pour les Marseillais.

La logique est respectée
Dans ce groupe F, il est certain que la formation phocéenne était l'équipe la plus faible. L'OM est à la place que tous lui promettaient, Elie Baup n'est pas surpris. « On sait depuis le début qu'on est dans un groupe très difficile, un groupe de la mort pour nous. La logique est respectée. Sur la deuxième partie du match, on a essayé d'être plus présents », a déclaré le coach olympien à l'issue de la rencontre.

Une différence de niveau
Certaines déclarations d'Elie Baup sonnent comme un aveu d'impuissance. « Ce n'est pas une histoire de système. On a essayé de répondre avec nos moyens. Les défaites en Ligue des champions sont conséquentes et pour la qualification en 8es, ce sera très compliqué ». Preuve que l'écart entre l'OM et ses adversaires européens est encore trop grand pour réellement pouvoir rivaliser.

Stopper l'hémorragie
Marseille en est à quatre défaites de rang. Le début d'une crise. S'il faut dire adieu à la Ligue des Champions, l'OM doit se reprendre en championnat. « Ce sont des moments sensibles, il ne faut pas baisser la tête. L'ensemble du vestiaire est mobilisé pour les échéances à venir. La première, elle est samedi et on n'aura pas le temps de s'interroger. Il faut chercher ce qu'il y a eu de bien et se projeter vite dans le match à venir », a expliqué Elie Baup.

L'OM reçoit Reims samedi (17h), les Olympiens n'ont pas le droit à l'erreur. Ils le savent.