OM - Bouchet : " Amalfitano, ce qu'il a fait est nul "

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-10-11T14:59:00.000Z, mis à jour 2012-10-11T14:59:00.000Z

Dans les colonnes de La Provence, Christophe Bouchet a condamné l'attitude de Morgan Amalfitano lors du match OM - PSG. Et le candidat à la présidence de la FFF ne mâche pas ses mots.

Ancien président de l'OM (2002-2004), Christophe Bouchet brigue à présent la présidence de la Fédération Française de Football (FFF). Dans le quotidien La Provence, il livre un avis tranché sur l'affaire Amalfitano du dernier OM - PSG.

« Ce qu'il a fait est nul »
L'altercation entre Morgan Amalfitano et Blaise Matuidi, le Marseillais ayant notamment giflé le Parisien à la mi-temps du match OM - PSG, fait réagir Christophe Bouchet. Le candidat à la présidence de la FFF condamne le joueur de Marseille : « Je souhaite qu'il prenne la parole, qu'il dise que ce qu'il a fait est nul, qu'il était énervé, qu'il n'aurait pas dû le faire. Qu'il dise aussi aux jeunes : vous qui jouez tous les dimanches, ne faites pas comme moi. »

« On s'en fiche qu'il soit suspendu »
Christophe Bouchet, ancien président de l'OM, se préoccupe moins de la sanction que de l'exemplarité : « On s'en fiche qu'il soit suspendu. Il faut qu'il y ait punition mais qu'elle soit d'un match, de trois ou de quinze, on s'en fiche. Il doit expliquer pourquoi ça s'est passé comme ça et qu'il conclue : je n'aurais pas dû le faire, c'est ridicule. Je n'ai pas le droit de faire ça pour vous tous qui êtes au stade ou devant la télévision. »

Une affaire qui dure
Le coup de coude pendant la rencontre puis la gifle à la mi-temps adressés par Morgan Amalfitano à Blaise Matuidi suscitent de nombreuses réactions depuis dimanche dernier. Le joueur de l'OM est autant critiqué que soutenu, mais l'affaire ne laisse personne indifférent. Rappelons que la commission de visionnage de la FFF a étudié mardi les mages de l'incident. Le dossier devrait être transmis à la commission de discipline de la Ligue.

Morgan Amalfitano risque plusieurs matches de suspension.