Dans l'actualité récente

OM : les cinq raisons du naufrage marseillais

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-11-29T10:16:00.000Z, mis à jour 2012-11-29T10:24:08.000Z

Mercredi, l'OM a totalement sombré dans son Stade Vélodrome contre Lyon (1-4). Pourquoi une telle déroute ? Cinq raisons principales, en guise de tentative d'explication.

L'OM n'avait jamais perdu à domicile cette saison en championnat. Mais la première défaite des Marseillais, infligée par Lyon mercredi soir, a pris des tournures d'humiliation (1-4). Une déroute qui s'explique assez facilement, en cinq raisons :

1/ Les défaillances individuelles
Lors d'une défaite pareille, toute l'équipe est forcément en cause. Mais certains joueurs marseillais ont tout de même coulé plus que d'autres. Joey Barton a réalisé un non match, à tel point qu'Elie Baup a dû le remplacer à la mi-temps. Souleymane Diawara n'a clairement pas retrouvé son meilleur niveau et a énormément souffert. Rod Fanni, auteur d'un match plutôt correct jusqu'à son expulsion, a commis ce geste complètement inutile en fin de match.

2/ Une victoire en trompe-l'œil
Paradoxalement, il est possible que la victoire des Marseillais dimanche dernier contre Lille (1-0) leur ait joué des tours. En effet, l'OM l'avait emporté beaucoup plus en raison d'un concours de circonstances très favorable (expulsion de Balmont, occasions manquées par Roux...) que grâce à une domination et une maîtrise flagrantes. Les Lyonnais se sont chargés de leur ramener les pieds sur terre.

3/ La réalité de l'effectif
Depuis le début de saison, tous les observateurs remarquent les manques de l'effectif olympien. Mais l'excellent entame avec ces six victoires consécutives avait presque fait oublier les carences pourtant bien réelles de l'OM. Marseille n'a pas de banc digne de ce nom et les moindres blessures et/ou suspensions transforment les compositions d'Elie Baup en véritables casse-têtes. Mercredi face à Lyon, l'OM alignait une équipe très certainement surévaluée à cause de son bon début de saison.

4/ Les faits de match
Commencer un match en concédant un penalty dès la 3e minute n'est évidemment pas la meilleure manière de se mettre en confiance. La transformation de Bafétimbi Gomis a forcé les Marseillais à courir après le score dès le début de la rencontre. Et tenter de mettre la pression sur l'adversaire en faisant le jeu n'est pas aisé sur une pelouse à la limite du praticable. Dernier fait de jeu défavorable à l'OM, l'expulsion de Rod Fanni (80e), mais à cet instant, le score était déjà acquis (1-4).

5/ La performance de Lyon
Il serait enfin injuste de ne pas mettre l'accent sur la prestation lyonnaise au Stade Vélodrome. Si l'OM a fait un mauvais match, c'est aussi et surtout parce que Lyon a réalisé une grosse performance. Un constat d'autant plus remarquable que l'OL ne disposait pas de toutes ses forces pour cette rencontre. Rappelons en effet que Lisandro Lopez et Yoann Gourcuff n'ont pas effectué le déplacement à Marseille. A noter parmi les joueurs présents le triplé de Bafétimbi Gomis et le match une fois de plus excellent de Steed Malbranque.

Pour l'OM maintenant, il s'agira de se reprendre dès dimanche prochain à Brest, une équipe invaincue cette saison à domicile.