OM : Dassier remplacé par Labrune, Deschamps conforté

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-10T12:00:00.000Z, mis à jour 2011-06-10T12:06:31.000Z

Ca bouge encore à Marseille. Cette fois-ci, l'OM change de président, puisque Vincent Labrune remplace Jean-Claude Dassier à la tête du club. Didier Deschamps semble être le grand gagnant.

Décidément, l'Olympique de Marseille est un club à part dans le football Français. Alors que c'est son rival Parisien, le Paris-Saint-Germain, qui a récemment changé de propriétaire, c'est le club phocéen qui change de tête.




Ce jeudi, l'OM tenait son conseil de surveillance à Paris, où Jean-Claude Dassier (président) et Antoine Veyrat (directeur général) se sont vus signifier leur renvoi par l'actionnaire majoritaire du club, Margarita Louis-Dreyfus. C'est Vincent Labrune, proche de MLD et président du Conseil de surveillance, qui devient président du club olympien. Un rôle nouveau pour cet homme de l'ombre, connu et plutôt impopulaire à Marseille suite à son conflit avec Pape Diouf en 2009.




Labrune devrait malgré tout rester en retrait, ce qui donnera une très grande marge de manœuvre à l'entraineur, Didier Deschamps, qui prend la main sur le sportif. Tenu en très haute estime par ses dirigeants, le basque devrait avoir les pleins pouvoirs, ou presque, sur la destinée sportive du club. Son « rival » José Anigo est réduit à un rôle obscur de « Directeur sportif, conseiller du président, chargé du recrutement, de la politique de formation , de la sécurité et des relations avec les supporters ».




Didier Deschamps avait presque annoncé lui-même le départ de Dassier ce lundi, lorsqu'il a confirmé qu'il restait à l'OM, en évoquant seulement MLD et Labrune dans son communiqué. « DD » a prolongé jusqu'en 2014, ce qui semble indiquer que ses craintes vis-à-vis des moyens mis à sa disposition ont bien été effacées. Pourtant, la volonté première de l'actionnaire semble être au contraire de réduire les dépenses (la mauvaise gestion de Dassier ayant creusé les déficits), tandis que l'OM commence la rénovation de son stade Vélodrome.


Didier Deschamps semble donc sortir renforcé de cette transformation des structures dirigeantes de son club. Le mercato Marseillais à venir nous indiquera certainement si c'est bel et bien le cas.