OM, Deschamps : Azpilicueta et Cheyrou dans l'expectative

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-24T16:53:00.000Z, mis à jour 2011-05-24T16:58:17.000Z

Climat étrange à l'OM. César Azpilicueta et Benoit Cheyrou se sont exprimés devant la presse, sans pouvoir éviter de parler de la situation de leur entraineur, Didier Deschamps.

Dans la matinée, une rumeur a envoyé Didier Deschamps, entraineur de l'OM depuis 2009, à l'AS Roma. Rumeur que Jean-Claude Dassier, le président du club, s'est empressé de démentir avec force. Les joueurs ne semblent pourtant pas rassurés.


Difficile de faire plus clair que le jeune latéral espagnol. Il est vrai que le capitaine de l'équipe d'Espagne Espoirs (avant sa blessure) est venu à Marseille l'été dernier « pour » Didier Deschamps. Parce que le champion du monde 98 l'a recruté personnellement, parce qu'Azpilicueta voyait l'OM de Deschamps comme un tremplin intéressant, lui qui était observé par les plus grands clubs. L'éventuelle rupture de ce lien avec DD viendrait s'ajouter à la concurrence imposée par Rod Fanni pour le poste d'arrière droit...




Benoit Cheyrou, à l'OM depuis 2007, et cadre du vestiaire Marseillais, ne dissimulait pas lui non plus son inquiétude. Il lie même, à raison, le futur proche des joueurs à l'identité de leur entraineur la saison prochaine : « Savoir si Didier Deschamps reste ou pas, qui sera là s'il part, ce sont forcément des questions que l'on se pose. (...)Si c'est quelqu'un qui vous apprécie ou pas, cela change forcément toutes les données du problème ».




Vue de l'effectif Marseillais, la situation semble explosive. De nombreux joueurs (Lucho, Heinze, Azpilicueta) sont particulièrement attachés à Didier Deschamps, et un départ de ce dernier pourrait entrainer un exode massif. Tous les joueurs Marseillais risquent d'ailleurs de se poser des questions, puisque leur entraineur avait lié son sort à l'ambition du club. Qui voudra rester dans un club qui ne se donne plus les moyens de gagner ?


Jean-Claude Dassier et l'état-majour du club phocéen ont donc intérêt à régler cette situation au plus vite. A faire en sorte de conserver Didier Deschamps, ou de le remplacer rapidement, par une figure aussi appréciée et respectée. Pas une mince affaire...