OM : Deschamps règle ses comptes avec Anigo et Labrune

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-10-30T10:29:00.000Z, mis à jour 2012-10-30T10:33:17.000Z

Aujourd'hui sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps conserve néanmoins la dent dure au sujet de son départ de l'OM. L'ancien entraîneur phocéen règle ses comptes avec José Anigo et Vincent Labrune.

Dans l'émission Le Club sur beIN Sport, Didier Deschamps a clairement mis en cause le directeur sportif de l'OM José Anigo et le président Vincent Labrune pour expliquer les raisons de son départ.

Anigo met le feu aux poudres
José Anigo a mis le feu aux poudres en déclarant dans les colonnes de La Provence : « Il y a d'un côté les techniciens qui ont besoin d'échanger, de partager en toutes circonstances. Et de l'autre, ceux qui ne veulent pas. Forcément, ça crée des soucis. » La réponse de Didier Deschamps au directeur sportif de l'OM est tout aussi virulente : « Moi aussi, je pourrais dire qu'il y a deux sortes de directeurs sportifs : ceux qui font selon l'intérêt du club et de l'entraîneur en poste ou ceux qui font selon leur propre intérêt. »

« C'est du foutage de gueule ! »
Didier Deschamps met aussi en cause Vincent Labrune sur sa gestion du conflit qui opposait l'entraîneur de l'OM à son directeur sportif : « Cela ne m'était jamais arrivé en vingt-cinq ans dans le milieu pro. Il y avait des dirigeants, u pouvoir au-dessus. Ces gens-là prennent les décisions ou ne les prennent pas. En l'occurrence, ils n'en ont pas pris. Donc, moi, j'ai pris la décision à leur place. » Ses fonctions élargies d'entraîneur général ? « Mais c'est du foutage de gueule ! Ma fonction a toujours été la même (...) Avec ni plus, ni moins de pouvoirs de pouvoirs que la première année. C'était juste pour donner un signal... Mais dans la réalité, ce n'était pas du tout ça. »

« Je n'ai pas mis le club en danger »
Le nouveau sélectionneur des Bleus refuse en tout cas de porter le chapeau pour les problèmes financiers que connaît l'OM aujourd'hui : « Je n'ai pas mis le club en danger. On dit que j'ai eu un chèque en blanc. Ca aussi, c'est archi-faux. J'ai tout gardé, j'ai suffisamment de dossiers (...) Quand on a voulu parler des succès du club, c'étaient ceux des gens qui étaient en place avant moi. Alors maintenant parce que ça se passe mal, ça va être de ma faute, encore. »

Didier Deschamps semble en avoir encore gros sur le cœur concernant l'OM.