Dans l'actualité récente

OM : Djimi Traoré, un champion d'Europe en approche

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-17T08:38:00.000Z, mis à jour 2011-08-17T08:47:31.000Z

Didier Deschamps tiendrait la doublure de Jérémy Morel au poste de latéral gauche de l'OM. Djimi Traoré, champion d'Europe 2005 avec Liverpool, serait tout proche de Marseille.

Lors de ses 3 premiers matches officiels (2 en Ligue 1, 1 en trophée des champions), l'Olympique de Marseille a affiché deux visages : brillant en attaque (9 buts marqués), très fragile en défense (8 buts encaissés).

La saison dernière, l'OM pouvait compter sur 2 des meilleurs arrières gauches de L1 : Taye Taiwo (véloce, physique, à l'aise offensivement) et Gabriel Heinze (roublard, accrocheur, solide défensivement). Mais les deux joueurs sont partis (libres) en Italie (Milan AC et AS Rome respectivement), et les remplacer n'est pas une mince affaire. Jérémy Morel, arrivé de Lorient, n'a pas encore pris la mesure de cette tâche, notamment sur l'aspect purement défensif...

Et si Morel n'est pas l'unique responsable de la nouvelle porosité de l'arrière garde Marseillaise, cela n'empêche pas Didier Deschamps et José Anigo de rechercher activement un autre arrière gauche pour doubler le poste. Le club, peu dépensier, chercherait ainsi un arrière gauche bon marché, polyvalent et d'expérience. L'Equipe annonce ce mercredi que les phocéens auraient jeté leur révolu sur Djimi Traoré, laissé libre par Monaco, qui signerait bientôt un contrat d'un an.

A première vue, le joueur correspond au profil. Bon marché, certainement : Monaco n'ayant pas prolongé son contrat, il est libre de s'engager où bon lui semble. Poyvalent, sans doute aussi : il a longtemps joué dans l'axe avant que Rafa Benitez ne le fasse glisser à gauche. Et l'expérience, il l'a : le Malien était titulaire lors du mythique Milan AC - Liverpool de mai 2005. Il a ainsi participé aux 120 minutes de ce match fou, lorsque lui et ses coéquipiers des Reds ont remonté un déficit de 3 buts à la mi-temps pour l'emporter au tirs aux buts.

Le problème finalement, serait sans doute lié à son niveau actuel : Traoré n'est plus que l'ombre de lui-même, et sort de 2 saisons très moyennes à Monaco, ponctuées d'une relégation. On a ainsi du mal à voir l'international Malien régler les problèmes de la défense olympienne...