OM : entre Mandanda et Lloris, Bracigliano ne tranche pas

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-05T15:32:00.000Z, mis à jour 2011-09-05T15:36:55.000Z

L'équipe de France a la chance de pouvoir compter sur 2 excellents gardiens de but, Hugo Lloris (OL) et Steve Mandanda (OM). Coéquipier du second à Marseille, Gennaro Bracigliano ne saurait choisir...

Gennaro Bracigliano est arrivé cet été en provenance de Nancy pour jouer le rôle de doublure de Steve Mandanda. Et s'il n'a pas encore porté le maillot marseillais en compétition officielle, il se fait déjà une idée de la pression inhérente au club phocéen suite à un début de saison hésitant.

Mandanda, qui a bénéficié de la confiance de Domenech a alors déçu, au contraire d'Hugo Lloris, performant depuis qu'il a le statut de numéro 1. Bracigliano ne dit pas autre chose dans une interview donnée à OM.net : « Steve a été titulaire et les choses n'ont pas basculé en sa faveur ». Et au vu des performances des 2 hommes en ce début de saison, la hiérarchie ne devrait pas bouger de sitôt : Lloris brille avec Lyon tandis que Mandanda encaisse beaucoup trop de buts...

Parce qu'il serait évidemment malvenu pour le 2ème gardien de l'OM de ne pas défendre son collègue et coéquipier, Bracigliano maintient que l'écart entre les 2 gardiens de l'équipe de France reste faible : « Mais il doit absolument se mettre dans la tête que les choses ne sont pas figées parce qu'il a toutes les qualités pour s'imposer. Après, Hugo Lloris n'est pas n'importe qui non plus. Au même titre que Steve, c'est une référence mondiale ». Le gagnant de ce duel ? L'équipe de France...

Interrogé sur le début de saison poussif de son équipe, le portier positive : « On a vraiment un groupe sérieux et, sur le long terme, ça finit toujours par payer. Les mecs se défoncent depuis la préparation, personne ne tire la tronche. Maintenant, c'est vrai que l'on manque un peu de rigueur dans le jeu. Il faut bosser encore plus. On manque également d'un peu de réussite mais ça reviendra avec le travail. Ce qui est important, c'est de ne pas noircir le tableau ».

Steve Mandanda doit maintenant retrouver son meilleur nouveau pour relancer cette concurrence avec Hugo Lloris, et aider son équipe à trouver son rythme de croisière...