OM : quelle équipe Rudi Garcia va-t-il façonner ?

Voir le site Téléfoot

RTX2N85A
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-10-20T16:50:44.483Z, mis à jour 2016-10-20T17:02:34.038Z

Le nouvel entraîneur phocéen a du pain sur la planche. Il va rapidement devoir trouver la bonne formule pour sortir l'Olympique de Marseille de la deuxième moitié de tableau de la Ligue 1. Son style offensif peut-il s'adapter à l'OM ?

C'est la nouvelle de ce jeudi 20 septembre : quatre jours après sa reprise officielle de l'Olympique de Marseille, l'actionnaire américain Frank McCourt procède à un changement dans l'encadrement avec la nomination de Rudi Garcia au poste d'entraîneur à la place de Franck Passi. Le tout à trois jours du clasico PSG-OM au Parc des Princes !

Il aime le 4-3-3


Le nouveau coach arrive à l'Olympique de Marseille, un club dans lequel McCourt compte investir 200 millions d'euros pour revenir au top et concurrencer le PSG. Un projet ambitieux qui, bien sûr, ne se réalisera pas en un jour. Première mission pour Rudi Garcia : définir une équipe capable de faire mieux que les prestations livrées depuis le début de la saison. Passi laisse un club moribond, englué à la 12e place avec trois victoires, trois nuls et trois défaites en neuf journées et un fond de jeu indéfini. Cet OM a des qualités, mais ses fondations fragiles tremblent facilement.

Les expériences passées de Garcia ouvrent la voie à un peu d'optimisme. Il a mené Lille au doublé Coupe-Championnat en 2011. Puis, il a été deux fois de suite vice-champion d'Italie avec l'AS Rome, en 2014 et 2015. Un bémol tout de même : sa troisième saison avec la Roma. Il fut remercié en janvier 2016, alors que le club de la Louve patinait et que l'entraîneur n'arrivait plus à se faire entendre.

Qui avec Gomis en attaque ? Quel milieu à trois ?


Rudi Garcia est un adepte du 4-3-3 et du jeu offensif. Le Losc champion de France 2011 est une illustration parfaite du schéma et de la philosophie de l'ancien Dijonnais. Les Dogues évoluaient avec un milieu de terrain renforcé et travailleur avec Rio Mavuba, Yohan Cabaye et Florent Balmont, tandis qu'aux avant-postes, Eden Hazard explosait avec la flèche Gervinho et un Moussa Sow en feu, meilleur buteur cette saison-là (25 buts). A la Roma, il a pu s'appuyer Adem Ljajic, Miralem Pjanic, Daniele De Rossi, Gervinho, l'éternel Francesco Totti, Radja Nainggolan... Beaucoup de joueurs qui ont pris un bel essor sous sa coupe et ensuite dans leur carrière.

A Marseille, le coach pourrait être tenté de passer à un 4-3-3 avec les moyens actuels. Et avec un regain de confiance et le retour de blessure de Lassana Diarra, Rudi Garcia parviendra peut-être à ramener l'OM dans des eaux moins troubles. Bafétimbi Gomis pourrait être épaulé par Florian Thauvin et Clinton Njie, avec Bouna Sarr, Romain Alessandrini, Saîf-Eddine Khaoui et Aaron Leya Iseka comme autres options. Rémy Cabella évoluerait un cran plus bas avec William Vainqueur et Lassana Diarra dans l'entrejeu. La défense, devant le gardien Yohann Pelé, pourrait s'organiser avec Hiroki Sakai, Doria, Tomas Hubocan et Henri Bedimo, à moins que Karim Rekik, Rolando et Rod Fanni ne remettent en cause la hiérarchie. Premiers éléments de réponse face au PSG dimanche 23 octobre.

OM en 4-3-3 façon Garcia