OM: Evra buteur, un événement rare et pas vu en Ligue 1 depuis... 14 ans !

Voir le site Téléfoot

Téléfoot - Ligue 1 : Evra, les coulisses d’un incroyable transfert
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-05-08T12:01:08.967Z, mis à jour 2017-05-09T11:47:16.929Z

D'une tête plongeante, Patrice Evra a donné la victoire à Marseille contre Nice dimanche 7 mai (2-1). Le défenseur n'est pourtant pas un grand spécialiste sur le front offensif. Avant ce OM-Nice, il n'avait marqué que deux fois en Ligue 1. La dernière fois remonte à... 2003.

"Tonton Pat" a frappé ! L'OGC Nice a subi sa 3e défaite de la saison dimanche 7 mai, lors de la 36e journée de Ligue 1. Après Caen (le 6 novembre) et Monaco (le 4 février), l'Olympique de Marseille est devenu le 3e club à s'offrir le scalp des Aiglons en cette saison 2016-2017. Et c'est à Patrice Evra que les Phocéens doivent cette victoire.

Son premier but remonte à septembre 2002... contre Petr Cech !

Bafétimbi Gomis a ouvert le score (21e), Mario Balotelli lui a répondu (50e), et Patrice Evra a marqué le but de la victoire en se jetant au second poteau sur un centre de Maxime Lopez. L'ancien capitaine de l'équipe de France a plongé au sol pour placer sa tête et tromper Yoan Cardinale (66e). C'est un événement pour lui : à une semaine de son 36e anniversaire, Evra a inscrit son... 3e but en Ligue 1 seulement !

Il est vrai que le Français a surtout joué à l'étranger. De janvier 2006 à mai 2014, il a porté le maillot de Manchester United. Puis, le défenseur a évolué à la Juventus jusqu'en janvier dernier. Patrice Evra a quand même disputé trois saisons complètes de Ligue 1 (2002-2005 à Monaco) et deux demi-saisons (2005-janvier 2006 à Monaco, et depuis janvier 2007 à Marseille). Son premier but remonte d'ailleurs à son époque monégasque.

Les archives de la LFP indiquent que c'était un 28 septembre... 2002 ! Evra avait donc 21 ans. Le championnat de France venait tout juste de prendre le nom de Ligue 1 (avant, on parlait de Division 1). Et déjà, le but d'Evra fut celui de la victoire. A Louis-II, Monaco s'imposa 2-1 contre Rennes. Le latéral trompa la vigilance du portier rennais, un certain... Petr Cech. Le capitaine monégasque à l'époque s'appelait Ludovic Giuly. La défense était composée de Gaël Givet, Julien Rodriguez et Sébastien Squillaci. On trouvait aussi Didier Deschamps sur le banc, Jérôme Rothen au milieu de terrain avec Andreas Zikos et Lucas Bernardi, Marco Simone sur le banc, Shabani Nonda en attaque... Bref, de noms qui sentent bon la Ligue 1 de début 2000.

A l'époque, Jordan dunkait encore, Beckham était l'icône de Manchester United et Ribéry jouait à Alès...

Son second but en Ligue 1, Patrice Evra l'a marqué le 22 mars 2003 sur le terrain du Havre. Il trouva le chemin des filets à la 31e minute et permis à l'ASM de déjà plier le match en portant le score à 0-3. Voilà qui fit mal à la défense havraise, où on trouvait notamment... Souleymane Diawara et Pascal Chimbonda ! Et sur le banc des remplaçants, il y avait Nicolas Douchez et Alou Diarra.

Remontons le temps encore pour mesurer le gouffre de plus de 14 ans qui sépare le 2e et le 3e but d'Evra en Ligue 1 :

Elu président de la République française ce 7 mai, Emmanuel Macron était encore étudiant à l'ENA à l'époque.

L'équipe de France était encore championne d'Europe en titre. Son sélectionneur s'appelait Jacques Santini.

Ronaldinho jouait au PSG, Cristiano Ronaldo au Sporting, Zlatan Ibrahimovic à l'Ajax Amsterdam, David Beckham à Manchester United, Didier Drogba à Guingamp, Franck Ribéry à l'Olympique Alès (en amateur).

Barry White, Charles Bronson et Christopher Reeves étaient encore de ce monde.

Roger Federer n'avait pas encore gagné de tournoi du Grand Chelem.

Michael Schumacher était déjà lancé vers son 6e titre de champion du monde (plus un 7e un an plus tard).

José Mourinho coachait le FC Porto. Luis Enrique jouait encore au Barça. Pep Guardiola venait de quitter l'AS Rome pour Al Ahly Doha au Qatar. Leonardo terminait sa carrière à l'AC Milan.

Michael Jordan terminait sa carrière de basketteur aux Washington Wizards.

Jonah Lomu s'apprêtait à mettre sa carrière de rugbyman entre parenthèses à cause de ses problèmes aux reins.

Carlo Ancelotti n'avait pas encore gagné de Ligue des champions en tant qu'entraîneur (mais c'était pour très bientôt).

Chelsea n'était pas la propriété de Roman Abramovitch.

Le film 8 Mile avec Eminem faisait un carton au cinéma. Et le groupe Evanescence devenait célèbre grâce à sa chanson Bring Me To Life, bande-originale du film Daredevil.

Côté musique, en mars 2003, il y en avait pour tous les goûts : Le chemin, album de Kyo, Chihuahua de DJ Bobo, Get Rich Or Die Tryin', album de 50 Cent (avec le tube In Da Club), Le Frunkp d'Alphonse Brown (alias Michael Youn), Meteora, album de Linkin Park (porté par les tubes Numb et Somewhere I Belong)...

Kylian Mbappé n'avait que 4 ans et demi.