OM : Florian Thauvin aurait insulté Marcelo Bielsa de " gros porc "

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-05-15T09:37:00.000Z, mis à jour 2015-05-15T09:42:57.000Z

Rien ne va plus pour Florian Thauvin à Marseille. Le Français aurait insulté Marcelo Bielsa lors d'une séance d'entraînement. Ses coéquipiers n'auraient pas apprécié.

Pas en réussite cette saison avec l'Olympique de Marseille - cinq buts marqués en 36 matches de Ligue 1 - Florian Thauvin ne cesse de montrer des signes d'agacement. Le dernier en date est une insulte envers son entraîneur, Marcelo Bielsa, comme le révèle L'Equipe dans son édition de vendredi.

« Mais lâche-moi, espèce de gros porc ! »
Dans son édition de vendredi, L'Equipe a lâché une véritable bombe qui ne fera pas plaisir à Marcelo Bielsa. Il y a quelques semaines, les Phocéens s'entraînent comme à leur habitude. La situation dégénère pourtant entre el Loco et Florian Thauvin. N'appréciant pas les directives de son entraîneur, le Français va alors l'insulter devant tout le monde : « Mais lâche-moi, espèce de gros porc ! »

Lu dans l'Equipe. « Lâche-moi, espèce de gros porc ! » – Florian Thauvin à Marcelo Bielsa pic.twitter.com/QJbkIiBiz4

— EspoirsduFootball (@EspoirsduFoot) 15 Mai 2015

Le traducteur, présent lui aussi sur le terrain, préfère ne pas traduire l'insulte à Marcelo Bielsa. Fin avril, probablement sans avoir eu vent de ces mots, l'Argentin écarte Thauvin du groupe avant d'affronter Metz. Deux semaines auparavant, face à Bordeaux, il l'avait déjà recadré, comme l'explique Metro. Sorti en cours de match, le Français avait montré des signes d'agacement : « Tu ne peux pas te comporter comme ça alors que je t'ai toujours protégé. »

Ses coéquipiers n'en peuvent plus
Insulter un membre de l'Olympique de Marseille n'est pas une première pour Florian Thauvin. Le 7 février, à l'occasion du match nul 1-1 contre Rennes, il avait insulté Dimitri Payet de « fils de p... » En décembre 2013, il avait proféré les mêmes mots à Gianelli Imbula, avant de se battre avec lui.

Le comportement de Florian Thauvin excèderait ses coéquipiers. Après la défaite 5-3 face à Lorient le 24 avril dernier, Steve Mandanda l'aurait recadré dans le vestiaire, devant tout le groupe.

« J'ai entendu des rumeurs comme quoi je n'étais pas bien dans ce groupe. Regardez les séances d'entraînement, vous verrez que ça se passe bien avec mes partenaires », s'est défendu Florian Thauvin en conférence de presse. Pas sûr que ses paroles convainquent grand monde...