OM : Pour Franck McCourt, "les incidents sont inacceptables"

Voir le site Téléfoot

Téléfoot - Teaser : Frank McCourt en exclusivité dans Téléfoot
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-10-24T10:58:19.748Z, mis à jour 2017-10-24T12:25:18.571Z

Le propriétaire américain de l'Olympique de Marseille Frank McCourt a dénoncé les incidents et le comportement "inacceptable" des supporters violents en marge et pendant le "clasico" OM-PSG dimanche soir dans une interview à La Provence.

Au lendemain du nul face au Paris Saint-Germain, Franck McCourt s'est confronté à un panel de lecteurs pour le quotidien La Provence. Il évoque notamment la relation particulière entre le club et les Marseillais.

"Le sport doit unir les gens"

Frank McCourt a dénoncé les incidents qui ont entaché le clasico OM-PSG dimanche soir, qualifiant le comportement des supporters violents d'"inacceptable". Le propriétaire américain de l'OM s'exprime ce mardi dans les colonnes de "La Provence", sans pour autant apporter des solutions ou des pistes de réflexions pour faire cesser ces comportements redoutés par beaucoup de supporters, notamment ceux venus voir le match en famille, ce dimanche soir au Vélodrome. "Le sport doit unir les gens", a t-il ajouté.

L'OM a "une relation religieuse" avec les supporters

Frank McCourt a en revanche salué "les supporters dans les virages" qui créent "une ambiance incroyable dans le stade". "A travers les années, les choses ont peut-être dégénéré un peu", a-t-il toutefois nuancé, "nous voulons maintenant être sûrs que personne n'hésite à venir au Vélodrome avec sa famille et ses enfants"... ce ne sera pas pour cette fois. L'homme d'affaires, qui dirigeait les Dodgers de Los Angeles, a qualifié de "religieuse" la relation des supporters à l'OM avec leur club: "Il n'y a pas de séparation entre l'OM et Marseille".

Seize interpellations

Seize supporters marseillais ont été interpellés dimanche soir pour des violences contre les forces de l'ordre autour du Stade Vélodrome. Ils ont jeté des projectiles. Quatre personnes, dont des membres des forces de l'ordre, ont été légèrement blessées.