Dans l'actualité récente

OM : Gerets refuse, Anigo en pôle pour le banc ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-06-27T16:12:00.000Z, mis à jour 2012-06-27T16:18:56.000Z

Annoncé partant dans les prochains jours, Didier Deschamps amènerait de l'incertitude à la tête de l'équipe phocéenne. En cas de remplacement, les dirigeants marseillais pourraient opter pour l'option interne avec un retour de José Anigo.

Confronté à une austérité financière avec un budget en baisse de 30% par rapport à la dernière saison, l'OM doit gérer également une instabilité sportive.



Pas d'officialisation de Deschamps


Le flou règne actuellement sur le banc marseillais. Alors que l'Equipe affirmait mardi que Didier Deschamps avait informé Vincent Labrune de sa volonté de partir prochainement, la donne semble être différente au centre Robert Louis-Dreyfus. Interrogé par la Provence, un dirigeant phocéen a indiqué son incompréhension « Nous n'avons pas été informés, ni de près, ni de loin par Didier de son intention de partir » affirme-t-il.



Gerets ne souhaite pas


Malgré l'absence de dialogue entre Deschamps et ses dirigeants, le quotidien provençal précise que l'exécutif olympien se prépare à des solutions de remplacement. Apprécié par les supporters de l'OM depuis son passage à Marseille entre 2007 et 2009, Eric Gerets aurait été approché. Actuellement sélectionneur du Maroc, le Belge aurait refusé la proposition des responsables phocéens.



L'option Anigo


Dans la rubrique ancien entraineur, José Anigo ferait figure de favori pour la succession de Didier Deschamps selon RMC. En froid avec le coach de l'OM, le directeur sportif du club a l'avantage de proposer une solution en interne et plus avantageuse pour les finances olympiennes. Alors que Deschamps dispose d'un salaire mensuel de 250 000 euros, le recours Anigo s'avérerait moins couteux.


A cinq jours de la reprise, l'OM pourrait commencer sa préparation de la nouvelle saison sans entraineur principal.