OM : Jürgen Klopp et Cesare Prandelli refusent le poste d’entraîneur

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-08-11T10:13:13.990Z, mis à jour 2015-08-11T10:19:33.301Z

Depuis le départ surprise de Marcelo Bielsa, les dirigeants de l’Olympique de Marseille s’activent pour lui trouver un remplaçant à sa hauteur. Jürgen Klopp et Cesare Prandelli ont déjà éconduit l’OM.

Samedi soir, à la surprise générale, Marcelo Bielsa a claqué la porte. L’Argentin a démissionné de son poste d’entraîneur de l’OM, pour des raisons de confiance et d’argent. Franck Passi, son adjoint, a pris les rênes de l’équipe, avant de trouver un remplaçant à Marcelo Bielsa. Et Vincent Labrune est formel, il veut un entraîneur à la hauteur du Loco, un étranger à la poigne de fer. Il ne pourra pas compter sur Klopp ni Prandelli, qui ont décliné.

Klopp et Prandello déclinent l’OM

Pour remplacer Marcelo Bielsa, Vincent Labrune avait plusieurs noms dans sa short-list. Il peut désormais rayer ceux de Jürgen Klopp et Cesare Prandelli. Après sept saisons passées à la tête du Borussia Dortmund, Jürgen Klopp avait décidé de prendre du repos. Il n’a pas répondu positivement à l’appel du pied du board marseillais. Son agent, Marc Kosicke, l’a expliqué dans les colonnes de Bild : «Marseille a exprimé un grand intérêt, mais le temps n'est pas encore venu pour Jürgen de reprendre du service. »



Pour Cesare Prandelli, même son de cloche. Vincent Labrune avait contacté l’entourage de l’Italien, qui a préféré éconduire l’OM, explique La Provence. L’ancien sélectionneur de la Squadra Azzurra est libre, après avoir entraîné Galatasaray une saison.

Qui pour remplacer Bielsa alors ?

Malgré ses deux refus, Vincent Labrune a bon espoir de trouver un entraîneur à la hauteur d’El Loco. Le nom de Carlo Ancelotti a circulé, mais Marseille ne pourrait certainement pas lui payer ses émoluments. La Provence évoque Marcelo Gallardo, le coach de River Plate, ou Vincenzo Montella, l’ancien de la Fiorentina. L’Equipe parle également de Roberto Di Matteo, Luciano Speletti, Guus Hiddink et Walter Mazzarri.