OM - Labrune : Monaco et les ambitions marseillaises

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-05-23T15:10:00.000Z, mis à jour 2013-05-23T16:15:51.000Z

Pour Vincent Labrune, l'AS Monaco est un " club étranger ". Le président de l'OM démontre ainsi que, comme nombre de ses confrères dirigeants, les avantages dont bénéficient les Monégasques ne lui plaisent pas.

Interrogé sur les ondes d'RMC, Vincent Labrune a qualifié l'AS Monaco, sans le citer, de « club étranger ». De quoi relancer la polémique autour des privilèges fiscaux dont bénéficie le club de La Principauté. Le président de l'OM voit en tout cas l'ASM comme un sérieux concurrent la saison prochaine.

« Un club étranger en Ligue 1 »
Pour Vincent Labrune, il sera difficile pour l'OM de réussir à accrocher une fois de plus la 2e place la saison prochaine. L'une des raisons ? La présence d'un nouveau concurrent qui n'obéit pas aux mêmes règles : « Objectif numéro un l'an prochain, conforter notre position, dans une concurrence accrue avec l'arrivée d'un club étranger en Ligue 1. » Evidemment, le président du club phocéen parle du retour dans l'élite de Monaco.

« Avoir une belle équipe »
Outre cette petite pique envers l'AS Monaco, Vincent Labrune estime que l'OM a tout de même les moyens de conserver son rang : « On va essayer d'être malin, d'avoir une belle équipe, de s'accrocher au podium et petit à petit, de se qualifier en Ligue des champions et de redevenir compétitif sur la scène européenne. » Le mercato marseillais s'annonce à cet égard particulièrement intéressant à suivre, les dirigeants visant notamment des joueurs tels que Bruno Ecuele Manga (Lorient), Romain Alessandrini (Rennes) ou Dimitri Payet (Lille).

Vu les noms évoqués pour le mercato de l'OM, l'AS Monaco devrait trouver à qui parler la saison prochaine.