Dans l'actualité récente

OM-Lyon : les Marseillais peuvent encore rêver de l'Europe

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-05-04T21:26:00.000Z, mis à jour 2014-05-04T21:30:02.000Z

Grâce notamment à un doublé de Gignac, l'Olympique de Marseille a disposé de l'Olympique Lyonnais (4-2) pour revenir à deux longueurs de leur victime du soir. Les Phocéens sont toujours en course pour l'Europe.

Vainqueurs 4 buts à 2 sur leur pelouse, les Marseillais se sont donnés le droit de rêver encore un peu à la Ligue Europa la saison prochaine. Dans un match plaisant, l'OM a pris l'ascendant sur des Lyonnais ayant balbutié leur football et montré trop d'errements défensifs.


La course à l'Europe
Mathématiquement évincés de la course à la Ligue des Champions, Lyon et Marseille n'ont plus que la Ligue Europa pour rêver, sachant qu'il n'y a plus qu'une place pour deux depuis que Saint-Etienne est assuré de finir au minimum cinquième. C'est dire si le choc de dimanche soir relevait d'une importance capitale, une défaite de l'OM, sixième au coup d'envoi, noircissant ses ultimes espoirs de sauver une saison quelconque. Rapidement, les Phocéens ont produit du beau jeu en prenant l'avantage grâce à l'ouverture du score de Diawara (14ème) et à un but de Thauvin (24ème). Pour autant, la rencontre était loin d'être terminée, surtout après la réduction du score de Mvuemba avant la mi-temps (40ème), alors que l'OL était très inoffensif jusque-là.


L'OM fait la différence en seconde mi-temps
En deuxième période, les Marseillais n'ont pas attendu avant de conforter leur position, Gignac se payant tour à tour Umtiti puis Bisevac avant de s'y prendre en deux fois pour battre Lopes (48ème). Le même Gignac a profité, ensuite, d'une mauvaise relance de Bisevac sur Thauvin pour reprendre la frappe détournée par le gardien lyonnais (57ème). Au passage, l'attaquant français a signé sa seizième réalisation de la saison, soit autant que Cavani et Aboubakar. Dans la dernière demi-heure, les Gones se sont davantage portés vers l'avant pour tenter de revenir, un effort qui n'a payé qu'à la 82ème, quand Gomis, bien servi par Briand à l'entrée de la surface, a fait trembler les filets.


Du suspense jusqu'au bout
On ne sait pas si c'est la signature de Bielsa qui a galvanisé les Marseillais, mais la victoire obtenue dimanche soir relance leur candidature à la Ligue Europa. Effectivement, ils reviennent à deux longueurs de Lyon sachant qu'il reste deux journées. En outre, ils ont soigné leur goal average et comptent désormais la même différence de buts que les Gones (+ 12). Bien entendu, il faudra que les hommes de Rémi Garde réalisent une contre-performance et que l'OM ne chute plus. Il fallait bien cela pour s'offrir une fin de saison palpitante.