OM : Margarita Louis-Dreyfus rassure sur la vente, qui pourra prendre des années

Voir le site Téléfoot

RTSL0HU
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-08-04T13:55:35.525Z, mis à jour 2016-08-04T13:56:39.968Z

Margarita Louis-Dreyfus, actionnaire principale de l'Olympique de Marseille, a tenu une conférence de presse exceptionnelle pour rassurer les supporters sur l'avenir du club phocéen par rapport au processus de cession.

Au lendemain de la victoire de l’OM face à Gérone en amical (2-1), Margarita Louis-Dreyfus, qui ne s’exprime jamais devant la presse, a tenu une conférence exceptionnelle pour évoquer l’avenir du club à court, moyen et long termes. Bien évidemment, elle a parlé du processus de cession, entamé il y a quelques mois.

« Cela ne signifie pas que j’arrête de prendre soin de notre club »

Margarita Louis-Dreyfus avait écrit un discours avant l’événement retransmis sur le site officiel de l’Olympique de Marseille. Elle y rappelle, d’abord, son amour pour l’équipe et son devoir de ne pas laisser tomber l’institution, « On lit beaucoup de choses à propos du club. Il y a du vrai et du faux. C’est pour cela que je suis devant vous aujourd’hui, rompant avec mon habituelle discrétion. Je souhaite vous faire part de mes projets pour le club que nous aimons tous et vous présenter personnellement la nouvelle direction, ainsi que les éléments clefs de la stratégie future. Comme je l’ai dit en avril, j’ai pris la décision définitive de vendre l’OM. Mais cela ne signifie pas que j’arrête de prendre soin de notre club. Ce n’est pas dans mon caractère de laisser tomber mes responsabilités. Le processus de cession du club est bien engagé et confié à une équipe de professionnels. Il suit son cours. »

Des années pour la vente ?

Margarita Louis-Dreyfus ne va pas céder l’OM à n’importe qui et n’entend pas faire n’importe quoi par respect pour la ville, les clubs et ses supporters. Voilà pourquoi la revente pourrait prendre bien plus longtemps qu’attendu, « Comme je vous l’ai déjà dit, ma priorité n’est pas le profit, mais de trouver un propriétaire qui prendra soin du club. Comme vous le savez, notre club est extraordinaire, doté d’une histoire fantastique et de grandes perspectives. Il a quelques complexités, à l’intérieur comme à l’extérieur du club. Les acheteurs potentiels prennent beaucoup de temps pour analyser ces complexités. Je vous le dit franchement, je ne sais pas combien de temps cela va durer. Mais je peux vous assurer d’une chose : je ferai les meilleurs efforts pour y arriver et j’y arriverai. Ma famille et moi aimons Marseille et l’OM. Et il est très important pour nous que le processus ne se répercute pas sur l’objectif principal du club, qui est sur le terrain. »

Un appel à l’unité

« L’aspect sportif est le meilleur moyen d’assurer que l’OM est un club de grandes valeurs, indépendamment de celui qui sera le propriétaire d’ici quelques mois ou quelques années. Ma stratégie est simple : je souhaite créer une atmosphère professionnelle, coopérative et transparente pour tous les membres de l’OM. Je veux que chacun puisse donner le meilleur de lui-même pour notre objectif commun qui est de réaliser une grande saison. » continue l’actionnaire principale, appelant à l’unité et au soutien. Elle mentionne une « stratégie qui demande beaucoup d’efforts » mais s’appuyant sur « un management de haute qualité » et le retour d’un conseil de surveillance. Elle conclut sa sortie médiatique par un message fort : « Tous derrière le club, allez l’OM. »