Dans l'actualité récente

OM : Marseille revient de loin

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-01-19T18:57:00.000Z, mis à jour 2013-01-19T19:14:00.000Z

Un but sur le fil d'André-Pierre Gignac permet à l'OM, encore mené 2-1 à la 80', de s'imposer devant Montpellier (3-2). Le club phocéen revient à une longueur du leader lyonnais.

Dominés et menés au score, les Marseillais, grâce à Gignac, empochent leur treizième succès de la saison.


L'OM revient dans la roue du leader

Cahin-caha, l'OM reste dans la roue des meilleurs. Comme souvent cette saison, c'est plus avec la grinta qu'avec la manière que les Phocéens sont venus à bout d'une malheureuse équipe montpelliéraine. Celle-ci boucle avec cette défaite contre le cours du jeu une semaine en tout point exécrable (élimination en demi-finale de la Coupe de de la Ligue devant Rennes mercredi). Pour l'OM, seul le classement a de l'importance ce soir : deuxième à un point de l'OL, leader, le bilan est plus que satisfaisant.


Les frères Ayew et Gignac décisifs

La victoire fût donc loin d'être acquise pour les Marseillais qui avaient pourtant ouvert la marque par André Ayew, buteur de la tête à la 16e . Mais l'OM était rapidement rattrapé puis mené à la suite de deux buts de Montpellier, signés Emanuel Herrera (17e ) et John Utaka (57e ). A dix minutes du terme, Jordan Ayew, sur un service de son frère Andre, relançait l'OM (80e ). Un bel élan puisqu' André-Pierre Gignac, souvent décisif depuis son retour sur les pelouses, récupérera un ballon mal négocié par le défenseur Daniel Congré pour offrir la victoire aux siens alors que le temps additionnel s'égrenait (90e +1).


Un fond de jeu inexistant

« On a peut-être un peu moins de talent que certaines équipes, encore que je n‘en suis pas sûr, analysait le buteur décisif de l'OM à la fin du match. Mais au niveau des tripes et du coeur on est là. » Difficile d'aller à l'encontre du constat du buteur marseillais, auteur de son septième but en championnat, même si les passages à vide dont les hommes de Baup sont coutumiers dans le jeu cette saison risquent à terme de se payer comptant. On en a eu un aperçu la semaine passée à Sochaux (défaite 3 buts à 1).


En attendant le résultat du PSG à Bordeaux ce dimanche, l'OM s'installe à la deuxième place. Une place qu'il défendra la semaine prochaine à Rennes (6e).