Dans l'actualité récente

OM : Nancy douche le Vélodrome

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-02-03T22:13:00.000Z, mis à jour 2013-02-04T09:31:09.000Z

En battant l'OM 1 but à 0, Nancy a créé la surprise et signé un précieux succès dans sa lutte pour le maintien. Les Marseillais perdent quant à eux du terrain sur Lyon et Paris.

Marseille a logiquement perdu contre Nancy, en clôture de la 23ème journée. Sané a libéré les siens.
Un OM Bousculé
Sur leur terrain, les Marseillais ont logiquement pris le jeu à leur compte, avec une possession loin d'être écrasante. De fait, quelques brèches se sont ouvertes et Nancy, plein d'audace et de bonne volonté, les a saisies. A tel point que même André-Pierre Gignac a dû s'employer en défense, en repoussant un ballon sur sa ligne suite à un corner (15ème). Après cette alerte, les pensionnaires du Vélodrome n'ont pas vraiment réagi et les derniers du classement se sont montrés plus dangereux. Mais pas suffisamment pour trouver la faille en première période.

Un Barton expulsé
Au retour des vestiaires, les intentions n'ont pas changé d'un iota, Nancy continuant de jouer crânement sa chance, l'OM d'errer sur le terrain. A la 60ème minute, Barton reçut son deuxième carton jaune, synonyme d'expulsion, sa première en Ligue 1. Et si on a cru que cela allait réveiller ses partenaires, elle les précipita plutôt dans la tourmente. Sur un coup de pied arrêté, Sané dévia la balle dans la cage marseillaise (73ème), libérant des nancéens qui n'en demandaient pas tant. Pour l'OM, la soirée est à oublier...

Le PSG en rigole
La bonne opération de cette 23ème journée, elle est forcément pour le PSG, seul vainqueur parmi le trio de tête. Marseille s'éloigne de la première place (six points), ne revient pas sur la deuxième (trois points) et voit Bordeaux et Nice revenir à quatre unités. De toute façon, l'équipe d'Elie Baup ne méritait pas mieux face à Nancy, qui remonte au 19ème rang et cède la lanterne rouge à l'équipe de Troyes.

Plus que jamais, l'OM va devoir réagir.