OM, OL, Real, Français… : les cinq choses à retenir du week-end

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-01-21T22:55:35.884Z, mis à jour 2018-01-21T22:55:40.528Z

Quelles sont les cinq enseignements à retenir du week-end ?

On fait le point sur les cinq choses à retenir du week-end de football.

L'OL fait chuter le PSG

C'était le gros choc du week-end : le match entre Lyon et Paris, les deux meilleures attaques du championnat de France. Il n'a pas déçu et a tourné à l'avantage de l'OL grâce à un coup de canon, disons de génie, de Memphis Depay. Le club de la capitale conserve un matelas de 8 points d'avance sur son dauphin. Mais, privé de Neymar puis de Mbappé, sorti sur civière, il a encore prouvé sa difficulté à répondre présent lors d'un grand rendez-vous à l'extérieur.

Marseille enchaîne

Marseille s'accroche au podium. En ouverture de la 22e journée, les hommes de Rudi Garcia n'ont pas tremblé sur la pelouse de Caen, enchaînant une quatrième victoire de rang en Ligue 1, conclue qui plus est sur un 12e clean sheet. L'OM n'a pas encore encaissé un seul but en 2018. Solide.

Le Real Madrid se relance avec un carton


Le Real Madrid avait besoin d'une victoire pour se relancer en Liga après trois matches sans succès dont deux défaites à Bernabeu. Et c'est avec une orgie de buts que les hommes de Zinédine Zidane ont réenclenché la machine. Bale, Nacho et Ronaldo ont chacun inscrit un doublé alors que la BBC a enfin pu être réalignée 273 jours après. Il faudra maintenant que les Merengue confirment lors des prochaines rencontres.

Les Français de Premier League

Samedi, les Français ont été dans tous les bons coups en Premier League. Anthony Martial a, ainsi, offert la victoire à Manchester United. Mettant fin à une disette de près de dix matches, Alexandre Lacazette a inscrit le 500e but français d'Arsenal en Premier League. Et même Laurent Koscielny a trouvé le chemin des filets lors de la victoire des Gunners. Autant de preuves que les Frenchies savent briller outre-Manche.

Mercato : Sanchez n'a toujours pas signé…

Alexis Sanchez n'était pas dans le groupe d'Arsène Wenger samedi. Mais, pourtant, il est toujours un joueur d'Arsenal. Le feuilleton n'a pas trouvé de conclusion à l'heure où nous écrivons ces lignes alors que la presse anglaise est formelle : le Chilien sera prochainement un joueur de Manchester United. Il reste à régler le quand. Et aussi le comment. On évoque maintenant un échange sec avec Henrikh Mkhitaryan. Officialisation lundi ?