OM - OL : un sommet de rois déchus ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2012-02-04T17:53:00.000Z, mis à jour 2012-02-04T17:58:01.000Z

Ce dimanche au stade Vélodrome et dans un froid polaire, l'Olympique de Marseille accueille l'Olympique Lyonnais pour le choc de cette 22ème journée de Ligue 1. OM et OL, cadors en danger...

Il ne fait aucun doute que les deux olympiques ont dominé le championnat de France ces dernières années. Ils ont ainsi représenté la Ligue 1 en C1 ensemble lors des 5 dernières saisons (12 qualifications consécutives pour l’OL).




Lors des 5 dernière saisons, les 2 clubs ont donc toujours terminé sur le podium, avec 2 titres (et une deuxième place) pour les Lyonnais, contre un titre (et 3 deuxième places) pour les Marseillais. Pourtant, OL et OM sont respectivement 4ème et 5ème du championnat aujourd’hui, pointant à 8 et 9 points du PSG. La faute notamment à des effectifs décimés par l’enchainement des matches dans 4 compétitions. Dimanche, manqueront ainsi à l’appel : Lovren (blessure) et Koné (CAN) pour l’OL ; Valbuena (suspension), MBia et Gignac (blessure) et les frères Ayew (CAN) pour l’OM.




Parmi ces absents, le cas de Mathieu Valbuena fait parler : le lutin olympien a été expulsé mercredi à Nice pour un second carton jaune surprenant infligé par Mr Turpin. Les marseillais digèrent mal. Diarra : « Je ne comprends rien, c’est la première fois que je vois un carton rouge de la sorte (…) On perd un joueur important qui est en forme pour un coup franc tiré trop vite, je trouve ça débile ». Deschamps : « Pour un règlement appliqué bêtement à la lettre on perd un joueur pour le match qui nous attend dimanche ». Nkoulou : « On est de moins en moins et cela va être difficile ».




L’OM pourra compter sur les retours de Diawara et Kaboré de la CAN, et sur sa forme actuelle. Le président de l’OL, lui, est beau joueur : « Je n’ai pas vu le match. Mais jeudi, Rémi Garde m’a dit que c’était sévère (…)il est anormal qu’on fasse purger les sanctions dans des compétitions différentes ». Avec une idée en tête ? « Les deux projets des Olympiques convergent. Si on peut s’associer pour faire trébucher Paris, on le fera volontiers. Nous avons moins d’atouts financiers face à leur puissance extraordinaire ». Nul doute que dimanche sur le terrain, les deux équipes oublieront ces palabres…


Alors que leur suprématie est menacée par le PSG, Lille et même Montpellier, l’OL et l’OM savent mieux que quiconque qu’un titre se joue jusqu’au soir de la 38ème journée. Même si un faux pas dimanche serait sans doute fatal…