OM - PSG : Quand Gomis et Matuidi jouent le match sur FIFA 17

Voir le site Téléfoot

RTX2N85A
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-02-23T10:12:53.348Z, mis à jour 2017-02-23T10:15:28.355Z

Avant le choc entre l’OM et le PSG dimanche soir, Blaise Matuidi et Bafétimbi Gomis ont disputé un OM-PSG virtuel sur console de jeu en guise d’avant-match. Un avant-goût du Classique de dimanche ?

Bafétimbi sera absent pour la réception du PSG ce dimanche, mais à sa façon il a pris part au match. Tout simplement en défiant Blaise Matuidi sur FIFA 17 ! Les deux anciens joueurs de Saint-Etienne ont participé à un événement marketing organisé par le sponsor du Stade Vélodrome.

L’OM s’impose 2-1… grâce à un but de Gomis

Et dans ce match très serré, la victoire est revenu à… l’attaquant marseillais ! Dans cette opposition virtuelle, les deux joueurs de Ligue 1 bénéficiaient du soutien de deux joueurs professionnels de jeu vidéo revêtus des maillots du PSG et de l’OM alors que Matuidi et Gomis étaient venus en civil. 

Au final, c’est l’OM qui est venu  bout du PSG sur le score de 2-1. En toute logique, le joueur qui a donné la victoire aux Olympiens sur FIFA, était bien entendu… Bafétimbi Gomis ! Malheureusement pour les fans marseillais, ce scénario ne pourra pas se reproduire dimanche soir au Vélodrome, l’avant-centre olympien étant blessé pour la rencontre.



« Dimanche ce ne sera pas la même chose »

Bon joueur, Blaise Matuidi n’était pas amer de sa défaite. Les deux joueurs du PSG et de l’OM se sont créés de nombreuses occasions lors de cette opposition, comme le souligne le milieu de terrain du Paris Saint-Germain : «  C’était un beau match, Bafé s’est bien défendu. Même dans la défaite on est bon joueur. » 

L’international français se rassure même en ajoutant que : « après il y a un match dans la réalité dimanche, on espère que ce ne sera pas la même chose, et je pense même que ce ne sera pas la même chose. » Dimanche, il n’y aura en effet rien de virtuel sur la pelouse du Vélodrome pour LE choc de la 27ème journée de Ligue 1.