Dans l'actualité récente

OM-PSG : Le match est déjà lancé

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2012-10-05T16:25:00.000Z, mis à jour 2012-10-05T16:54:27.000Z

L'OM et le PSG qui doivent s'affronter dimanche (21h) s'attendent de pied ferme. A quelques jours du " Clasico " les deux équipes font monter la pression. Entre bluff et intimidation, le duel est lancé.

Après avoir joué en Coupe d'Europe, l'OM et le PSG ont définitivement la tête au Clasico. Gonflés à bloc, Parisiens et Marseillais ont déjà lancé le match par médias interposés. Chacun est maintenant averti.

« Avec notre amour du maillot »
Elie Baup a été clair, il veut s'opposer « au potentiel financier et au recrutement de grands joueurs du PSG » grâce à son équipe qui a « envie de défendre certaines valeurs et une identité ». L'entraineur de l'OM mise sur le caractère de ses joueurs : « Nous devrons jouer avec notre amour du maillot, notre foi et notre volonté de se dépasser pour nous pousser à faire un grand match ». Le décor est planté. Sans aucun doute, l'engagement sera au rendez-vous côté marseillais. « On doit s'inspirer du match de la saison dernière où on n'était pas bien et pourtant on avait fait un gros match. On leur avait marché dessus, il faudra refaire pareil » a prévenu Benoit Cheyrou.

« Une saveur particulière »
Côté parisien, Jérémy Menez interrogé sur le site officiel du PSG, préfère tempérer les ardeurs. « Cela a toujours une saveur particulière de jouer contre l'OM. On connait la rivalité entre les deux équipes. Après, cela reste un match à trois points. Il ne faut donc pas se mettre plus de pression que ça ». Pourtant, l'attaquant rappelle que ce match n'est pas sans enjeu « Si nous gagnons, nous passerons devant eux au classement ». En effet, alors que trois points séparent les deux équipes, en cas d'égalité le PSG prendra la tête du championnat grâce à une meilleure différence de but. Mais il est surtout question d'autre chose : « En tant que Parisien, je ne veux absolument pas perdre ce match » lance le natif de la région parisienne.

« Pas de plan anti-Zlatan »
Et si tout le monde est conscient de l'importance d'un Classique, Zlatan Ibrahimovic va lui découvrir pour la première fois le Clasico à la française. A Marseille, le Suédois n'est pas tellement redouté « Ibrahimovic est un très bon joueur, on connait ses qualités, mais il ne faut pas qu'il croit que le Vélodrome va être une cour de récré » a lancé Loic Rémy au micro de RMC. « Il n'y aura pas de plan anti-Zlatan » confie quant à lui Benoit Cheyrou. Même tendance pour Elie Baup : « Je ne fais pas une fixation sur Ibrahimovic. C'est l'un des plus grands attaquants du monde mais on joue contre le PSG pas contre un joueur ».

Comme le dit si bien Loic Rémy, « Il y a deux matches importants cette saison : l'aller et le retour ! C'est donc un des matches de l'année ». Le ton est donné ...