OM – PSG : les supporters parisiens interdits de déplacement !

Voir le site Téléfoot

Ultras : baisse des violences entre supporters autour et dans les stades
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-02-22T09:17:19.466Z, mis à jour 2017-02-22T09:20:24.139Z

Le « Classique » entre Marseille et Paris fait déjà beaucoup parler à quelques jours du match. On apprend que les supporters du PSG sont privés de la rencontre en raison du risque à l’ordre public.

La préfet de police des Bouches du Rhône, Laurent Nunez, a interdit l’accès du Stade Vélodrome dimanche soir aux supporters parisiens. Le risque d’un trop grand nombre de débordements l’a en effet poussé à prendre cette décision.


« Un risque trop grand de troubles à l’ordre public »

Alors que la vente de billets pour le choc de la 27èmejournée de championnat entre l’OM et le PSG va peut-être battre un record, on a appris mardi soir que ce match se ferait sans les supporters parisiens. Dans un contexte compliqué à cause de l’état d’urgence notamment, la préfecture des Bouches du Rhône a souhaité prendre un maximum de précaution, en « raison d’un trop grand risque de troubles à l’ordre public. » 

Selon Eurosport, une source proche du dossier estimait à 350 le nombre d’ultras supporters du PSG qui comptaient faire le déplacement à Marseille.


OM-PSG : les supporters parisiens interdits d'accès au Vélodrome dimanche


Le précédent lors de l’ « Olympico »

En principe, cette décision devrait précéder l’arrêté d’interdiction de déplacement des supporters parisiens que le Ministère de l’Intérieur s’apprête à prendre selon son porte-parole, Pierre-Henry Brandet. Le Vélodrome n’en est pas à sa première fois puisque déjà, pour la venue de l’Olympique lyonnais à Marseille pour le compte de la 5ème journée, les fans de l’OL avaient été interdits de stade. La rivalité entre les deux équipes et le risque d’affrontements et de débordements était aussi la cause de cette décision préfectorale. Malgré tout, des incidents avaient éclaté puisque le bus lyonnais avait été caillassé aux abords du stade.