OM-PSG : Thauvin juge Paris sans valeurs

Voir le site Téléfoot

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-02-19T14:46:00.000Z, mis à jour 2014-02-20T10:23:29.000Z

Florian Thauvin a lancé le Classico de la meilleure des manières en critiquant le nouveau PSG. Pour le joueur de l'OM, le club de la capitale " n'a plus de valeurs ".

Les petites piques et phrases qui tuent avant un Classico PSG-OM sont coutumières. Et c'est Florian Thauvin qui s'est chargé de lancer les hostilités avant le match du 2 mars. Le Marseillais a attaqué le club appartenant à QSI sur le plan des valeurs lors d'un entretien à paraître vendredi dans le magazine Surface.

« Il n'y a plus de valeurs au PSG »
Pour le milieu offensif de l'OM, les Parisiens ne sont pas si enviables que cela : « Quand on parle de Paris, on dit, c'est vrai, qu'ils ont de bons joueurs et une grande équipe. Mais il n'y a plus de valeurs au PSG. Ils ne parlent que d'argent. » Des propos que les supporters parisiens auront sans doute dans un coin de la tête pendant le match au Parc des Princes le 2 mars prochain.

« J'étais un criminel du foot français »
L'attaque de Florian Thauvin sur les valeurs que le PSG aurait perdues est d'autant plus remarquée que l'ancien bastiais a lui-même été la cible de nombreuses critiques l'été dernier à cause de son transfert rocambolesque de Lille à l'OM. Le jeune joueur se souvient de son été 2013 particulièrement mouvementé, avec le titre de champion du monde U20 juste avant cette affaire : « Cela m'a appris qu'on était champions du monde, qu'on était en haut de l'affiche. Et que, juste après, j'étais un criminel du foot français. »

Les regrets du match OM-PSG
Florian Thauvin se souvient du cruel scénario du match aller en championnat, perdu (1-2) par l'OM au Stade Vélodrome : « Lorsqu'on voit la physionomie de notre match face au PSG, on menait 1-0, ils étaient à 10, et c'est une erreur de notre part de ne pas avoir remporté ce match. Il faut aussi être conscient qu'avec notre effectif, on était capable de battre le PSG. »

Les Marseillais le sont-ils toujours ? Réponse le dimanche 2 mars au Parc des Princes avec le Classico PSG-OM.