Dans l'actualité récente

OM-PSG : une rivalité éternelle

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-10-06T12:15:00.000Z, mis à jour 2013-10-07T09:05:02.000Z

Au sortir d'un rendez-vous européen contrasté pour les deux équipes phares du championnat, l'OM et le PSG se retrouvent ce soir au Vélodrome pour le Clasico. Téléfoot a suivi la semaine des deux protagonistes.

Etrillés à Dortmund (défaite 3-0) pour les uns, impressionnants de maîtrise face au Benfica (victoire 3-0) pour les autres : Marseillais et Parisiens n'abordent pas dans le même état d'esprit la rencontre au sommet de la Ligue .


Paris, le grand favori

Marseille, groggy en Ligue des champions, reçoit un Paris-Saint-Germain en pleine réussite pour le sommet de la L1 qui se joue toujours avec le "cœur", comme le répètent les deux camps. Mais à ce stade de la saison, il faut mettre en parallèle les dynamiques des deux clubs. En championnat, Valbuena et sa bande restent sur quatre matchs sans défaite (deux nuls suivis de deux victoires) mais peinent en Ligue des champions (deux revers : 2-1 contre Arsenal et, surtout, un 3-0 à Dortmund, mardi, qui a fait très mal au moral). En face, l'équipe de Verratti est toujours invaincue toutes compétitions confondues (comme Monaco, qui ne joue que la L1) et reste sur un brillant 3-0 infligé à Benfica en Ligue des champions. Paris et ses millions, Paris et ses stars... Une fois n'est pas coutume, il n'était pas rare cette semaine de croiser des supporters olympiens pessimistes quant aux chances faire tomber le PSG version Qatar.


Labrune : "Faire déjouer les pronostiques"


La page européenne tournée, l'heure, en cette fin de semaine, était aux petites phrases à même de faire monter la mayonnaise avant l'heure H. A ce petit jeu, le jeune Adrien Rabiot a déjà tout compris. "Les Marseillais ont vu à quel niveau on évoluait. Ils savent à quoi s'attendre. Ils sont prévenus" lançait-il tout sourire au sortir du match face au Benfica. Vincent Labrune, pourtant avare en sorties médiatiques, n'a pas tardé à y aller de sa petite diatribe : "L'OM n'a pas vocation à avoir peur mais à se battre et à tout faire pour gagner. Paris est favori mais on va tout faire pour faire déjouer les pronostiques."


Zlatan aime les grands rendez-vous

Comme toujours, ce soir, Zlatan Ibrahimovic sera à surveiller comme le lait sur le feu, lui qui avait claqué un cinglant doublé lors de son premier clasico la saison passée."Ce qui m'impressionne chez lui, c'est qu'il est toujours intelligent sur le terrain" loue Andre Ayew. Privé de joueurs à même de faire la différence comme la star du PSG, la réponse de l'OM devra être collective. C'est ce que pense le latéral de l'OM Rod Fanni : "A Dortmund, on a négligé certaines consignes et c'est là que les ennuis ont commencé. Si on veut grandir, il va falloir changer certaines choses." Quel meilleur moment et meilleur endroit pour le faire que ce soir, devant son public, face à son ennemi juré.


L'OM et le PSG se retrouvent ce dimanche soir au Vélodrome. Coup d'envoi à 21 heures.