OM : ce sera bien Bielsa !

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-04-21T10:37:00.000Z, mis à jour 2014-04-22T08:49:51.000Z

Dimanche soir, à l'issue du triste match nul face à Lille au stade Vélodrome (0-0), le président de l'Olympique de Marseille Vincent Labrune a assuré avoir trouvé un "accord de principe" avec le technicien argentin Marcelo Bielsa.

C'était dans l'air depuis quinze jours. L'Argentin Marcelo Bielsa prendra selon toute vraisemblance la succession de José Anigo à la tête de l'OM la saison prochaine.


Labrune : "Dans l'esprit, on est d'accord"

Il fallait bien ça pour remonter le moral des supporters de l'OM. Dimanche soir, après la consternante partition de l'OM face à Lille (0-0) au Vélodrome, Vincent Labrune a annoncé ce que toute le monde pressentait : l'arrivée prochaine de Marcelo Bielsa à l'OM. "Dans l'esprit, on est d'accord sur le projet sportif qui est quelque chose qui l'intéresse et qui lui parle, a confirmé le président olympien. On peut dire qu'on a un accord de principe qui reste maintenant soumis à la rédaction des contrats et à la partie juridique de la chose. Mais, à l'heure qu'il est, sans tomber dans l'euphorie absolue, on peut considérer qu'on est relativement confiant pour que ce dossier soit mené à bout et qu'on puisse avoir un très grand entraîneur pour la saison prochaine".


Un entraîneur exéprimenté...

Marcelo Bielsa, technicien réputé en Europe comme en Amérique du Sud, à une longue expérience derrière lui. Ancien sélectionneur de l'Argentine et du Chili, il a gagné ses premiers et uniques trophées en club au début des années 1990, à la tête de son ancien club des Newell's Old Boys. Il a aussi conduit le club espagnol de l'Athletic Bilbao à une finale de l'Europa League en 2012, perdue contre l'Atletico Madrid (3-0). Son arrivée est un gros coup pour l'OM et son président alors que la perspective d'une qualification européenne pour la saison prochaine est tout sauf certaine. Marseille pourrait en effet se retrouver à cinq longueurs de la cinquième place, la dernière qui offre une place en Ligue Europa, en cas de victoire de Lyon à Toulouse mercredi soir.


... et exigeant

Actuellement en Argentine, "El Loco", son surnom, finalise la composition de son staff et se penche déjà sur la question du recrutement. Il est présenté comme un passionné, un adepte du beau de jeu et un bourreau de travail. Accompagné de Manuel Amoros (son futur adjoint ?), il a d'ailleurs déjà supervisé l'équipe marseillaise face à Ajaccio (3-1) et à Montpellier (2-3). Mais alors que sa réponse était attendue pour la fin de semaine, il n'était pas présent au Vélodrome dimanche soir, pour assister au soporifique OM-Lille (0-0). Après la rencontre, José Anigo a d'ailleurs assuré "ne pas avoir de nouvelles" de Bielsa. Quelques minutes plus tard, Labrune s'est chargé d'en donner.


Selon le quotidien espagnol Marca, l'avocat du technicien serait actuellement à Barcelone pour négocier les contours du contrat de Bielsa avec la direction marseillaise.