OM - Sochaux : les Marseillais au forceps

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-11-10T17:18:00.000Z, mis à jour 2013-11-10T18:57:04.000Z

L'OM peut souffler. Vainqueur dans la douleur de Sochaux, Baup et ses hommes se replacent à la cinquième place au classement. Pour Sochaux, l'effet Renard connaît encore quelques ratés.

L'OM a gagné un match qu'elle aurait pu perdre. Deux décisions arbitrales ont finalement fait pencher la balance en sa faveur. Baup et ses hommes atteignent la trêve avec un peu de répit.



Ca ne rigole toujours pas pour Sochaux

Au bout du compte, la bonne affaire au terme de cette treizième journée de Ligue 1, elle pourrait bien être pour l'OM. Vainqueur 2 buts à 1 de la lanterne rouge Sochaux, les Phocéens grimpent à la cinquième place du classement. Plus intéressant encore, ils reprennent deux points sur Lille et Monaco et se rapprochent à cinq longeurs du club de la Principauté. Pourtant l'impression laissée par cette rencontre est tout autre. En grossissant le trait, Marseille l'a emporté parce que le trio arbitral l'a décidé ainsi. Tout le camp doubiste, véhément au coup de sifflet final, était d'accord sur ce point.



Gignac offre la victoire

Car avant le penalty gracieusement accordé par M. Buquet pour une faute de main de Peyberne sur un centre de Gignac (83e) et transformé par ce dernier (2-1), il y eut cet accrochage dans la surface olympienne entre Romao et Mayuka. Rien pour M. l'arbitre. L'interprétation n'avait alors pas fait l'unanimité dans l'enceinte même du Vélodrome. L'OM, qui avait les commandes du match en main (but de Thauvin dès la 5e, 1-0) et était sur le point de les perdre (Mayuka, 60e, 1-1), pouvait souffler. Après quatre matches sans succès en L1, elle stoppe une série un brin gênante.



Baup : "L'esprit a toujours été là"

Elie Baup, sous le feux des critiques pour ses choix sportifs, ne cache pas l'importance de ces trois points : "C'est évident qu'il fallait faire un bon résultat avant la trêve internationale. On aurait du se mettre plus rapidement ce deuxième but pour se mettre à l'abri. Mais on l'a fait ces dernières semaines, l'esprit n'a jamais lâcher. En plus, on reprend des points à des adversaires directs..." Au classement, les Olympiens remontent à la cinquième place à deux points de Nantes (4e) et cinq de Monaco (3e). Pour le Sochaux de Hervé Renard, la situation comptable ne s'arrange pas. Avec 7 points, le club doubiste compte quatre points de retard sur le premier non-relégable Lorient.


Rendez-vous corse pour les deux équipes lors de la prochaine journée. L'OM se déplacera sur le terrain de l'AC Ajaccio et Sochaux accueillera Bastia.