OM : la suite du casse-tête Lucho Gonzalez

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-01T10:19:00.000Z, mis à jour 2011-08-01T10:23:01.000Z

C'est le feuilleton de l'été à Marseille : Lucho Gonzalez va-t-il bel et bien finir par partir ? Et si oui, où ? L'AS Roma serait toujours en pôle. Et le mercato de l'OM tourne au ralenti.

Un an après le départ de son capitaine d'alors, Mamadou Niang, l'OM doit composer cet été avec les velléités de départ d'un autre cadre : l'argentin Lucho Gonzalez.

L'agent de Lucho, Federico Simonian (qui sert également les intérêts de Javier Pastore), négocierait actuellement avec l'AS Roma. A Rome, Lucho retrouverait son ami Gabriel Heinze, mais aussi Luis Enrique, un entraineur imprégné par la culture footballistique du FC Barcelone et qui apprécie donc sans doute le profil de Lucho, milieu à la technique fine et au volume de jeu important. L'Espagnol pourrait ainsi associer l'ancien de Porto à De Rossi, Perrotta ou Pizarro.

Le problème, pour Lucho et l'OM, c'est que l'AS Roma a déjà cassé sa tirelire sur le marché des transferts. Elle a recruté Maarten Stekelenburg à l'Ajax pour 6 millions d'euros, le jeune latéral Espagnol José Angel pour 5 M€, la starlette du Barça Bojan Krkic pour 12 M€, l'ancien Marseillais Gaby Heinze (gratuit mais au salaire imposant) ou encore l'argentin Erik Lamela pour... 20 M€. Les Italiens ne reprenant pas avant fin août, les Romains peuvent jouer avec les nerfs provençaux...

Le départ de Lucho, dont la famille aurait définitivement quitté la France, serait inévitable. C'est ce qu'affirme régulièrement L'Equipe, reprenant notamment les déclarations de son agent. Le quotidien régional La Provence, lui, n'écarte pas l'éventualité de voir Lucho poursuivre son aventure dans la cité phocéenne, dans le cas où aucune proposition satisfaisante ne parvenait aux dirigeants Marseillais. Plus les négociations trainent, et moins Deschamps aura de temps pour se retourner en cas de départ...

Alors que l'ennemi Parisien boucle un recrutement aux dimensions pharaoniques, l'OM a connu un mercato plutôt sage. Si le départ de son meneur de jeu venait à se concrétiser, le club devrait s'agiter et recruter un joueur offensif : la valse des noms pourra alors commencer.