Dans l'actualité récente

OM - Toulouse (2-1) : André Ayew entretient l'espoir marseillais

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-05-11T17:19:00.000Z, mis à jour 2013-05-11T17:24:09.000Z

Auteur d'un doublé, André Ayew permet à OM de l'emporter face à Toulouse (2-1) et de revenir provisoirement à quatre points du PSG, qui joue dimanche à Lyon...

L'OM n'abdique pas ! En signant son 4ème succès de rang mais surtout son dixième match sas défaite en championnat, Marseille retarde à chaque fois l'échéance d'un titre parisien. C'est André Ayew qui a cette fois joué le rôle du sauveur face à Toulouse au Vélodrome.

Victoire obligatoire sous peine de sacrer le PSG
Distancé à sept points du PSG, l'OM n'avait d'autres choix, avec trois matchs à jouer, que de l'emporter samedi après-midi face à Toulouse. Mais opposée à une équipe trés bien organisée dans un 3-5-2 avec un Capoue jouant le rôle de premier relanceur, Marseille n'arrivait pas à trouver la faille. Bloquée, l'OM va tout de même réussir à frapper au meilleur moment : juste avant la mi-temps, Mathieu Valbuena, jusque-là bien pris par Adil Hermach, centre pour la tête décroisée d'André Ayew. 12ème passe décisive officielle pour le lutin marseillais cette saison, et 8ème but pour le Ghanéen qui trouve le petit filet opposé d'Ali Ahamada, encore une fois loin d'être le plus rassurant des portiers durant cette rencontre.

André Ayew double buteur
Ce but fait mal aux Toulousains, jusque-là irréprochables ou presque dans une organisation que l'OM n'a pas l'habitude de jouer. Mais une fois la faille trouvée (via des appels latéraux de Gignac pour laisser l'axe à Valbuena, Ayew ou Amalfitano), la chose va se répéter jusqu'à ce que les Olympiens retrouvent la faille : à la 63è, André-Pierre Gignac est trouvé côté gauche, et si Valbuena n'arrive pas à reprendre son centre, Morgan Amalfitano surgit parfaitement pour servir Andre Ayew en retrait qui n'a plus qu'à terminer le boulot devant le but toulousain.

Le PSG champion dimanche seulement en cas de victoire à Lyon
Après une grosse heure de jeu, l'OM double la mise par Ayew mais surtout semble maitriser la partie comme rarement on l'a vu faire cette saison. D'ailleurs, les Phocéens n'ont remporté que deux matchs à domicile par au moins deux buts d'écart... et ce match face à Toulouse n'allait pas être le troisième de cette sorte, Ben Basat réduisant la marque à la 85ème. Mais l'OM empoche tout de même sa 21ème victoire de la saison pour se rapprocher à quatre points du PSG, avec encore deux matchs à jouer. Si le PSG l'emporte demain à Lyon, il sera sacré champion de France. Dans le cas contraire, il commencera à voir l'OM dans son rétroviseur pointer discrètement mais fièrement le bout de son nez.

Alors que l'on annonçait le PSG champion depuis plusieurs journées, l'OM fait des heures sup' et met la pression sur le leader parisien, toujours maitre de son destin.