OM : un sursis pour Taiwo

OM : un sursis pour Taiwo
Convoqué devant le Conseil national de l'Ethique pour le chant anti-PSG entonné avec les supporters lors de la finale de la Coupe de la Ligue, Taiwo bénéficie d'un léger sursis.

Taye Taiwo et l'OM peuvent légèrement souffler. L'audition devant le Conseil National de l'Ethique (CNE) du joueur a été reportée au 12 mai prochain.


Taiwo jugé le 12 mai

La Fédération Française de Football a annoncé que Taye Taiwo, qui devait être entendu le jeudi 5 mai, sera finalement auditionné par l'instance le 12 mai prochain. Il est vrai qu'avec l'affaire Mediapart tombée entretemps, la FFF a peut-être des problèmes plus urgents à régler.


Rappel des faits

Pour rappel, le défenseur marseillais avait célébré la victoire en Coupe de la Ligue de son équipe en scandant avec les supporters un chant pour le moins irrespectueux envers les joueurs du PSG et tous ceux qui aiment ce club.




Mbia et Chedjou aussi

Le coéquipier de Taye Taiwo, Stéphane Mbia, ainsi que le Lillois Aurélien Chedjou, qui devaient également passés devant le CNE jeudi, seront eux aussi auditionnés le 12 mai. Mbia est soupçonné d'avoir participé au fameux chant anti-PSG, tandis que Chedjou a critiqué l'arbitrage lors de la défaite lilloise à Monaco.

Mais toutes ces affaires paraissent assez fades devant la tempête qui secoue actuellement le football français.

News associées