Dans l'actualité récente

OM : La vie sans Diawara

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-26T09:27:00.000Z, mis à jour 2012-03-26T09:35:02.000Z

L'Olympique de Marseille a mis fin à sa série historique de sept défaites consécutives en obtenant un nul sur la pelouse de Nice (1-1). L'hémorragie est stoppée mais Didier Deschamps doit faire face à une nouvelle tuile avec la rupture d'un ligament du genou pour Diawara. Sans son homme fort en défense centrale, le coach phocéen est fragilisé avant d'affronter le Bayern.

Les signes d'optimisme sont peu présents du côté du vieux port avec l'absence de l'ancien Bordelais.




A peine six minutes sur le terrain du Stade du Ray pour six mois d'absence minimum. Tel est le douloureux constat pour Souleymane Diawara. Touché à la suite d'un contact banal avec Gonçalves, le défenseur de 33 ans a expliqué dans l'Equipe qu'il était face à « la plus grosse blessure de (sa) carrière ». Il pourrait se faire opérer dès mercredi.




Homme de base de la défense olympienne, Souleymane Diawara est également l'un des cadres du vestiaire marseillais. Malgré son absence en janvier lors de la CAN et son retour délicat à la compétition, le champion de France 2009 et 2010 demeurait un membre important du onze titulaire de Didier Deschamps.




Son absence pour le quart de finale de la Ligue des champions est une contrainte supplémentaire pour une équipe en manque de confiance. Au Vélodrome contre les Bavarois, l'OM devrait évoluer avec une charnière centrale Mbia-N'Koulou ou en repositionnant Fanni. L'incertitude en défense est la plus totale puisque l'identité du gardien reste une inconnue. La suspension de Mandanda laisse un duel entre Andrade et Bracigliano.


La situation n'est décidément pas idéale à deux jours d'affronter l'une des attaques les plus redoutées en Europe.