"On joue notre avenir"

Voir le site Téléfoot

L'OM veut jouer mercredi
Par Imago|Ecrit pour TF1|2009-11-02T21:06:09.000Z, mis à jour 2009-11-02T21:06:09.000Z

Didier Deschamps est conscient qu'une victoire face à Zürich mardi (20h45), lors de la 4e journée de la Ligue des Champions, est impérative pour que l'OM puisse croire à la qualification en 8e de finale. L'entraineur marseillais espère que ses joueurs sauront trouver la faille dans le bloc suisse.

DIDIER DESCHAMPS, comment abordez-vous cette rencontre, face à une équipe qui sait être à l'aise à l'extérieur?


D.D. : Zurich est une équipe bien organisée, avec une bonne présence athlétique et qui fait preuve, comme le souligne son entraîneur, de plus de détermination et concentration quand elle joue en Ligue des champions. Zurich évoluera en bloc compact, nous serons donc dans l'obligation de faire le jeu et d'aller chercher le résultat. Une victoire nous donnerait une bonne option pour la 3e place dans un premier temps, voire plus, avant notre déplacement à Milan.




Pourquoi votre équipe éprouve-t-elle plus de difficulté à domicile?


D.D. : On peut faire ce constat pour la plupart des équipes en France ou en Europe. Il est toujours plus facile de défendre et d'avoir l'espace devant soi que dans son dos. Pour pallier ce type de situation, il faut faire preuve d'une grande maîtrise technique, que nous ne possédons pas assez régulièrement encore. Il est toujours plus facile de contrer que de faire le jeu et créer des décalages.




Sentez-vous les joueurs concernés, voire révoltés, après la contre-performance de samedi?


D.D. : Oui, les joueurs sont concernés. Le résultat est certes négatif, mais l'analyse de la performance est peut-être différente. Il n'est pas question de révolte. Il est clair que, demain, nous jouons notre avenir européen. Je ne me pose donc même pas la question de savoir si les joueurs se sentiront concernés. Il serait dramatique qu'ils ne le soient pas. Ils sont frustrés et déçus, mais le haut niveau permet de basculer très vite sur un autre match.