Papin : "Pas si facile"

Voir le site Téléfoot

Papin : 'Pas si facile'
Par DPPI|Ecrit pour TF1|2009-12-05T11:10:09.000Z, mis à jour 2009-12-05T11:10:09.000Z

Malgré les apparences, Jean-Pierre Papin estime que le groupe de la France ne sera pas si facile. Mais pour l'ancien international, 54 sélections, elle ne doit pas avoir peur de l'Afrique du Sud, de l'Uruguay ou du Mexique. A condition de montrer un autre visage que celui affiché face à l'Eire.

JEAN-PIERRE PAPIN, comment jugez-vous le groupe de la France ?


J-P. P. : Je ne pense pas que ce soit un groupe si facile que ça. Au début, en voyant le groupe, je me suis dit que ça avait l'air facile. Mais quand tu regardes bien, ça ne l'est pas tant que ça. Toutes les équipes seront dangereuses. L'Uruguay n'est pas une équipe qui nous a souvent réussis. Le Mexique est une équipe qui joue très bien au ballon. Depuis 1986, elle dispute régulièrement les Coupes du monde, elle a pratiquement toujours atteint les quarts de finale. Et l'Afrique du Sud, elle reçoit. Elle sera ultra-motivée, elle sera supportée comme on peut peut-être pas l'imaginer. Il faudra se méfier de tout le monde. Maintenant, on est quand même l'équipe de France. On ne doit pas avoir peur de ces équipes.


La qualification difficile ne vous inquiète donc pas ?


J-P. P. : Je ne crains pas pour la France. Je pense qu'on a une équipe talentueuse capable de battre n'importe quelle équipe. Le problème, c'est qu'il faudra éviter de rééditer le match face à l'Irlande. Il faut se servir de ce match pour faire de grands matches derrière. Celui-là est à oublier. On a juste à progresser. Ça n'est pas un groupe facile mais on peut quand même s'en sortir. Il y a de grandes chances de passer ce premier tour.


Alors qu'aurait été un bon tirage ?


J-P. P. : Franchement, il n'y en avait pas. Quand je vois les groupes, je me dis qu'il n'y avait pas de bon tirage. C'est la Coupe du monde, c'est le plus beau tournoi du monde. Les 32 meilleures équipes du monde sont qualifiées. Peut-être pour la première fois, toutes les grosses cylindrées sont là. Cette année, on pourra dire que le champion du monde l'aura vraiment mérité.


A combien estimez-vous les chances de l'équipe de France de remporter cette Coupe du monde ?


J-P. P. : Je dirais 70 %.


Quelle image avez-vous de l'Afrique du Sud ?


J-P. P. : C'est un très beau pays qui vit pour le sport. Malheureusement, c'est un pays qui a un gros fléau qui s'appelle le racisme mais qui essaye de régler le problème depuis quelques années. Ça n'est bien sûr pas facile. Mais je pense qu'on aura une belle Coupe du monde.


Selon vous, y a-t-il un groupe de la mort ?


J-P. P. : Il y en a deux ou trois quand même. Il y a le groupe du Brésil (avec Côte d'Ivoire, Portugal, Corée du Nord) ou celui de l'Argentine (avec, Nigeria, Corée du Sud, Grèce). Mais tous les groupes où il y a les grosses équipes africaines sont dangereux.


Quelle équipe africaine est capable d'aller le plus loin ?


J-P. P. : Je pense qu'elles sont toutes capables d'aller loin. J'avoue avoir un petit faible pour la Côte d'Ivoire et le Ghana.