Le Paraguay s'en rapproche

Voir le site Téléfoot

Le Paraguay s'en rapproche
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-06-20T20:15:02.000Z, mis à jour 2010-06-20T20:15:02.000Z

Face à une équipe de Slovaquie apathique, le Paraguay s'est logiquement imposé (2-0) au terme d'une rencontre insipide et prend les commandes du groupe F. Une victoire face à la Nouvelle-Zélande lors de la dernière journée suffira à l'Albiroja pour voir les 8e. La Slovaquie est dans de sales draps.

SLOVAQUIE-PARAGUAY: 0-2
Buts: Vera (27e) et Riveros (86e)


A l'image d'autres rencontres depuis le début de la Coupe du monde, ce Slovaquie-Paraguay ne restera pas dans les mémoires. Tout juste se rappellera-t-on que Henrique Vera y aura inscrit, pour le Paraguay, le 50e but de la compétition. Sur un service de Barrios à l'entrée de la surface, le milieu de Quito trompe Mucha d'un joli extérieur du pied droit (27e). Un but venu récompenser une première période dominée, bien que sans autre concrétisation, par les Sud-Américains. Ce n'est pas faute d'avoir essayé par l'intermédiaire de Santa Cruz, dont la frappe trouvait presque la lucarne (4e), Valdes (5e, 24e), Riveros (19e) ou encore Barrios (23e).


En fait, les Paraguayens n'ont buté que sur un seul rempart: Mucha. Le gardien slovaque, sensé être protégé par une défense regroupée, a pourtant eu du boulot jusqu'à la pause. Ensuite, pas vraiment. Les Sud-Américains se sont alors laissé endormir par le faux-rythme de la Repre, incapable de produire quoi que ce soit, d'inquiéter Villar ou même de cadrer une frappe jusqu'à la 92e. Il a fallu attendre les vingt dernières minutes pour que la rencontre s'anime à nouveau... grâce au Paraguay et à une tête de Vera, pas loin de doubler la mise (72e), et surtout, grâce au joli but de Riveros, d'une frappe dans la lucarne de l'extérieur de la surface (86e).


Grâce à cette victoire, le Paraguay se rapproche des 8e de finale. Une victoire face à la Nouvelle-Zélande assurerait à l'Albiroja sa place. Peut-être même juste un nul. Mais pour éviter les Pays-Bas, mieux vaudrait terminer premier dans ce groupe. Pour la Slovaquie en revanche, cette première apparition en Coupe du monde s'apparente à un chemin de croix. Plus par son absence de jeu et sa frilosité que ses résultats (un nul, un but marqué, trois encaissés). La Repre est passé à côté de ses deux premiers matchs. Qu'elle ne s'inquiète pas, elle n'est pas la seule...