Paris sportifs : Dnipropetrovsk - Naples, comment doubler votre mise avec la Ligue Europa

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-05-14T16:33:00.000Z, mis à jour 2015-05-14T17:20:30.000Z

Ce jeudi, le club ukrainien du Dnipro Dnipropetrovsk fera tout son possible pour rééditer sa belle performance du match aller (1-1) et éliminer le Napoli de la Ligue Europa. La rédaction de Téléfoot vous donne trois raisons de croire en l'exploit ukrainien.

Avant le match aller, le club ukrainien ne partait pas avec les faveurs des pronostics. Le nul rapporté d'Italie (1-1) a quelque peu changé la donn. Emmené par leur star Konoplyanka, les joeuurs du Dnipro peuvent de nouveau créer la surprise ce jeudi soir.


Une équipe très "physique"

Dnipropetrovsk n'est pas l'équipe la plus spectaculaire de cette Ligue Europa, avec seulement 12 buts inscrits depuis le début de la campagne européenne, soit moins d'un par rencontre. En revanhce, l'équipe de Myron Markevych n'est pas la dernière quand il faut aller au combat. En témoigne son rang au classement du fair-play. Les Ukrainiens arrivent en tête des équipes les plus sanctionnées dans la compétition avec 226 fautes commises et 45 cartons jaunes récoltés. Un classement où il caracole en tête pisque son poursuivant immédiat, le Dynamo Kiev, n'en a reçus que 33. Pour ne pas sombrer face à l'"enthousiasme ukrainien", les Napoliatains devront jouer des coudes.


Attention à Konoplyanka

Présents dans le dernier carré de la C3, les joueurs du Dnipropetrovsk restent pour la majorité des suiveurs du foot de sombres inconnus. Un joueur seulement attire un peu la lumière en la personne de Yevhen Konoplyanka. L'ailier de 25 ans est en effet un des joeuur les plus sous-cotés du moment. International ukrainien à 43 reprises, il avait fait tourner en bourrique la défense française lors du barrage aller pour la dernière Coupe du monde (2-0). A l'aise techniquement, il devrait quitter son club cet été pour rejoindre un championnat mieux exposé médiatiquement. L'AS Rome, Liverpool ou encore Tottenhamont tous été cités, au moins un temps, pour acceuillir le joueur ayant reçu le plus de faute cette saison en Ligue Europa (43).


Des supporters bouillants

Les supporters de Saint-Etienne en savent quelque chose. Lors du match du groupe F cette saison entre les deux équipes, il y avait eu de violents incidents à Kiev. Plusieurs stéphanois avaient été agressés par leurs homologues ukrainiens avec des couteaux et des pistolets à genaille. Si les joueurs du Dnipro n'auront pas de tels arguments pour faire vaciller l'escouade napolitaine, il est à parier que les 70 000 supporters présents dans l'enceinte de la Dniepr-Arena joueront à fond leur rôle de douzième homme.


Le pari de Téléfoot

Pour cette demi-finale retour de la Ligue Europa, la rédaction de Téléfoot.fr parie sur une qualification du Dniepro. Avec une côte à 2,35 pour un tel scenarion, une mise de 10 euros vous rapporterait 23,50 euros.