Pastore n'ira pas à Barcelone, plutôt au Real Madrid ou Malaga

Pastore n'ira pas à Barcelone, plutôt au Real Madrid ou Malaga
Javier Pastore, brillant meneur de jeu de Palerme, va sans doute quitter l'Italie. Un temps annoncé au FC Barcelone, il se dirigerait plutôt vers le Real Madrid ou Malaga, selon son président.

Parce que le football est de plus en plus friand de jeunes talents, le mercato estival est une nouvelle fois animé par de jeunes joueurs à la valeur marchande hallucinante. Il n’y a plus un, mais des « pibe de oro » (« gamin en or », le surnom de Maradona).




Pastore « le maigre »


C’est son surnom en Argentine, « El Flaco ». Comme Lucho Gonzalez avant lui. Et comme le toujours Marseillais, Pastore est de ces milieux qui préfèrent faire parler leur technique peu, mais bien. Il ajoute à un sens aiguisé de la passe assassine une aisance digne des plus grands et qui, à 22 ans tout juste, le rend déjà trop fort pour Palerme. Son président, Zamparini, le sait, et doit désormais lui trouver un club à sa mesure, après avoir fixé son prix à 50 millions d’euros…



Le président de Palerme se fait une raison


Zamparini a évoqué son joyau Argentin pour le Corriere dello Sport : « Il partira à 90%, parce que c’est le désir du joueur. Quand j’entends certains clubs qui le veulent, c’est normal ». Avant de donner des pistes: « Il ira en Espagne voire en Angleterre. Mais pas à Barcelone. Le Real Madrid et Malaga sont les favoris. Avec les cheikhs qui ont beaucoup d'argent, Malaga deviendra un club à la Manchester City et intéressera Pastore bien plus que Manchester United ou Chelsea ». Le Real semble pourtant pourvu à son poste…



Une Copa America à gagner


L’intéressé, lui, a d’autres chats à fouetter. Sous les ordres de Sergio Batista, il doit tenter d’offrir à son pays cette Copa America disputée à domicile. Il pourrait d’ailleurs être la solution au manque de liant constaté lors du match d’ouverture, et faire le lien entre milieu et attaque. Mais entre Cambiasso, Banega et Mascherano, les places sont chères… Quoiqu’il en soit, Pastore décidera de sa future destination après la compétition, dont la finale se disputera le 24 juillet.


On sait que a. Cette hypothèse étant apparemment écartée, ils tenteront de faire le bonheur de l’équipe d’Argentine. Avant de devenir rivaux en Liga ?

News associées