Dans l'actualité récente

Paul Pogba révèle ses deux idoles de jeunesse

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-03-16T14:09:12.234Z, mis à jour 2016-03-16T14:17:49.591Z

Avant d’affronter le Bayern Munich avec la Juventus Turin en Ligue des Champions, Paul Pogba s’est confié à la FIFA et a révélé les deux héros de sa jeunesse.

A cinq ans, Paul Pogba vivait sa première Coupe du Monde, devant sa télévision. Comme tous les enfants de sa génération, le Français a vibré devant les dribbles chaloupés de Ronaldo et l’aisance balle au pied de Zinédine Zidane. Deux joueurs qui lui ont donné envie de faire de sa passion son métier.

« Mon joueur référence c’est Ronaldo »

A l’occasion de son anniversaire, le 15 mars, Paul Pogba a livré une interview au site de la FIFA. Le Français y a évoqué ses rêves, ses idoles et ses ambitions pour la saison. Alors qu’il n’avait que cinq ans, la Pioche vivait sa passion du football en famille. Il raconte : « La finale du Mondial 1998 France-Brésil, nous l’avons regardée à la télévision, à la maison. Je me souviens que nous sommes sortis en voiture fêter le titre avec des amis, tout en klaxonnant. Ronaldo avait joué la finale, c’est mon modèle footballistique. C’est lui qui m’a donné l’amour du football. »

Paul Pogba s’est ensuite confié sur les qualités de son idole : « Il me fascine depuis que j’ai commencé le football. Sa technique, sa vélocité et son sens du but ainsi que la variété de son jeu étaient des choses qui me plaisaient et que j’admirais. »



« Il a laissé une trace »

Comme tous les enfants de sa génération, Paul Pogba a également été marqué par Zinédine Zidane : « Naturellement il y avait aussi Zidane. C’est une icône en France, ils nous a tous impressionnés. Il a laissé une trace. Nous ne l’oublierons pas. Tout le monde l’admire et le respecte, nous voulons tous avoir la même carrière que lui. »

Une victoire à l’Euro

A 23 ans, Paul Pogba compte déjà 27 sélections avec l’Equipe de France. Cet été, le joueur de la Juventus Turin disputera l’Euro. Et la Pioche ne compte pas y aller pour faire figuration : « J’ai pris de l’expérience et j’ai la chance de faire partie des Bleus. Je donne tout pour ce maillot et mon pays, je n’ai aucun problème pour accepter la responsabilité et travailler au maximum en assumant tout ce que ça implique. Mon premier vœu pour mon anniversaire c’est gagner le Scudetto avec la Juventus. Une fois cet objectif rempli, j’ai très envie de gagner mon premier titre avec la France. »