Les Pays-Bas font le travail

Voir le site Téléfoot

Les Pays-Bas font le travail
Par Vincent BREGEVIN|Ecrit pour TF1|2010-06-15T07:30:00.000Z, mis à jour 2010-06-15T07:30:00.000Z

Les Pays-Bas sont bien entrés dans la Coupe du monde en dominant le Danemark (2-0). Un but contre son camp de Daniel Agger et une réalisation de Dirk Kuyt font le bonheur des Néerlandais, qui n'ont cependant pas totalement exprimé leur potentiel offensif.

PAYS-BAS - DANEMARK : 2-0
Buts : Agger (46e c.s.c.), Kuyt (86e)


A défaut d'avoir fait le spectacle promis par son redoutable potentiel offensif, la sélection néerlandaise a fait l'essentiel pour son entrée en Coupe du monde : gagner. Après une première période sans saveur, les hommes de Bert van Marwijk ont profité d'un noli cadeau de la défense danoise. Le but contre son camp de Daniel Agger a considérablement simplifié la situation des Oranje, qui se sont mis à l'abri en fin de match après une réalisation de Robin van Persie. S'ils n'ont pas impressionné autant que l'Allemagne, les Néerlandais, privés d'Arjen Robben sur blessure, ont prouvé qu'ils étaient capables de gagner sans forcément bien jouer. C'est souvent bon signe en Coupe du monde.


Mais il n'y a vraiment pas eu que du bon dans la production des Pays-Bas. Surtout en première période. Si cette équipe a du talent offensif à revendre, cela ne s'est pas vu de la première période. Les Néerlandais ont eu toutes les peines du monde à développer leurs mouvements offensives face à une équipe danoise disciplinée en défense et incisive sur les contres. Sereins, les Vikings auraient même pu prendre l'avantage avec un peu plus de réalisme, notamment sur des occasions de Nicklas Bendtner (27e) ou de l'ancien Auxerrois Thomas Kahlenberg (37e). Au passage, ils ont mis en lumière certaines largesses des Pays-Bas dans le repli défensif. Collectivement, les Oranje ont encore des failles. Mais les Danois n'ont pas su en profiter quand ils en avaient l'occasion en première période.


C'est même grâce à un coup du sort que les partenaires de Wesley Sneijder ont fait la différence dans ce match, dès la reprise. Sur un centre venu de la gauche de Robin van Persie, Simon Poulsen manque son dégagement de la tête et envoie le ballon sur Daniel Egger, qui l'expédie lui-même dans ses propres filets (1-0, 46e). Un cadeau qui, conjugué à l'entrée en jeu du très remuant Eljero Elia (66e), a eu le don de libérer l'équipe de van Marwijk. Après une tentative de Sneijder renvoyée par la barre (82e), l'attaquant de Hambourg a été à l'origine de deuxième but Oranje avec une frappe sur le poteau bien suivie par Kuyt (2-0, 86e). Le score est donc un peu flatteur pour les Pays-Bas. Mais la victoire est un pas effectué vers les 8es de finale, et c'est bien l'essentiel pour des Néerlandais qui attendent le retour de Robben.