Dans l'actualité récente

Pep Guardiola remet en cause l’état de la pelouse après la défaite du Bayern Munich

Voir le site Téléfoot

Pep Guardiola - Bayern Munich
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-04-28T06:54:44.219Z, mis à jour 2016-04-28T09:58:34.159Z

Pep Guardiola a visiblement eu du mal à digérer la défaite du Bayern Munich face à l’Atlético Madrid 1-0 en demi-finale de Ligue des Champions et s’en est pris à la hauteur de la pelouse.

Pour un fin tacticien comme Pep Guardiola, rien ne doit être laissé au hasard. Avant le début de la rencontre, l’entraîneur du Bayern Munich a minutieusement étudié la pelouse du Vincente Calderon, avant de la remettre en cause à l’issue de la rencontre.

« La pelouse n’a pas aidé notre jeu »

Avant le coup d’envoi du match opposant l’Atlético Madrid au Bayern Munich, Pep Guardiola a fait son traditionnel repérage sur la pelouse du stade. Interloqué par la hauteur de la pelouse, l’entraîneur a alors demandé à un membre de son staff de la mesurer. L’Espagnol voulait s’assurer qu’elle ne dépassait pas 30 millimètres, hauteur maximum autorisée par l’UEFA.



En conférence de presse d’après-match, Pep Guardiola a remis en cause l’état de la pelouse : « La circulation du ballon a été lente car la pelouse n’a pas aidé notre jeu. Elle était sèche, nous savions que ça allait être comme ça. »


Xabi Alonsi et Javi Martinez en remettent une couche

Même son de cloche pour Javi Martinez : « La pelouse était sèche. Nous étions venus pour jouer rapidement, et créer du danger avec une circulation rapide. La pelouse nous a donnés du fil à retordre. »  Même constat pour Xabi Alonso : « La pelouse était haute. »


« C’est le football »

Les joueurs de l’Atlético Madrid se sont montrés beaucoup plus mesurés quant à l’état de la pelouse. Koke  s’est également confié après le match : « C’est le football. Nous jouons avec nos armes et eux tondront la pelouse comme ils le souhaitent. » Même son de cloche pour Filipe Luis : « Pour les deux équipes la pelouse était sèche. A nous aussi cela nous a causés des difficultés à imposer notre jeu. Nous savons comment est le climat à Madrid. »

La pelouse de l’Allianz Arena promet d’être courte et bien arrosée mardi prochain…