La pige réussie d’Éric Olhats au Stade Rennais

Voir le site Téléfoot

eric olhats
Par La rédaction|Ecrit pour TF1|2019-05-07T17:41:22.078Z, mis à jour 2019-05-07T17:42:52.727Z

Membre de la cellule de recrutement de l’Atlético de Madrid, Eric Olhats a été détaché lors des cinq derniers mois au Stade Rennais comme responsable de la compétitivité. L’ancien conseiller sportif d’Antoine Griezmann revient sur cette expérience singulière ponctuée par le titre en Coupe de France.

On connaissait le mercato pour les joueurs et les entraîneurs, on connaissait moins le prêt de membre de staff entre clubs. C’est pourtant ce qui est arrivé à Eric Olhats, membre depuis l’été dernier de la cellule de recrutement de l’Atlético de Madrid.  Sous l’initiative du président du Stade Rennais, Olivier Létang, l’ancien conseiller sportif d’Antoine Griezmann a rejoint la Bretagne en janvier en détachement comme responsable de la compétitivité. « Ma fonction consistait à essayer d’amener un peu de mon expérience avec la Real Sociedad ou Madrid par le biais de propos d’avant match auprès des joueurs, explique Olhats. C’était exigeant et difficile car s’intégrer sur un staff en cours de saison est délicat. Ceci dit, l’accueil a été bon et chaleureux. »


Actuel 13e de Ligue 1, le club entraîné par Julien Stéphan, a connu une saison riche en émotions avec une épopée européenne (élimination face à Arsenal en 8e de finale de la Ligue Europa) mais surtout un premier titre majeur depuis 48 ans avec une victoire homérique en finale de la Coupe de France contre le PSG (2-2, 6 tab à 5). « J’ai participé à une aventure victorieuse qui doit être attribué à la persévérance et l’abnégation d’un président ambitieux mêlée à la compétence d’un ensemble de responsables techniques avec un fantastique entraîneur dont on continuera forcément de parler. » Quant aux joueurs du Stade Rennais, l’analyse est toute aussi élogieuse. « C’est un groupe humainement extraordinaire, un ensemble de sportifs talentueux, unis et compétiteurs. »


De retour à Madrid, Eric Olhats estime avoir vécu « une expérience enrichissante, énorme sportivement et humainement. Un souvenir merveilleux dans un club et une région tout aussi merveilleuse possédant une ferveur hors normes et je tiens à remercier le président pour sa confiance. » Même si le recrutement reste et restera sa spécialité, le natif de Bayonne reconnait que cette pige bretonne lui a permis de découvrir « certaines évolutions que je n’occulterai pas pour le visionnage de joueurs dans le futur »