Des places à prendre

Voir le site Téléfoot

Des places à prendre
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-05-11T05:08:06.000Z, mis à jour 2010-05-11T05:08:06.000Z

Après Chimbonda en 2006 et Gomis en 2008, Raymond Domenech nous réserve-t-il une nouvelle surprise dans sa liste des 23, mardi ? Rien n'est moins sûr mais, au cas où, notre rédaction dresse un panorama des candidats. Premier volet : la défense où plusieurs places restent à prendre.

MICKAEL LANDREAU (Lille)


Des places à prendre

Ecarté au dernier moment à l'Euro 2008, victime d'une grave blessure en début de saison, le portier lillois est admirablement revenu au premier plan depuis son retour. Il n'est pas pour rien dans l'excellent parcours lillois et son expérience internationale est un avantage pour le groupe. Domenech l'apprécie, et il pourrait le choisir comme troisième gardien aux dépens de Carrasso.


STEPHANE RUFFIER (Monaco)


Des places à prendre

Derrière la paire Lloris-Mandanda, il pourrait y avoir une place à prendre. Fort de sa saison sans fausse note ou presque à Monaco, Stéphane Ruffier est un postulant crédible au même titre que Mickaël Landreau ou Cédric Carrasso. Ecœurant bon nombre d'attaquants de L1, le Monégasque semble mûr pour passer à l'étape supérieur. La balle est dans le camp de Raymond Domenech.


YOUNES KABOUL (Tottenham)


Des places à prendre

A priori, il a peu de chances de figurer parmi les 23. Les chiffres ne plaident en effet pas en sa faveur. L'ancien Auxerrois a eu du mal à s'imposer à Tottenham où il n'a été titularisé que 9 fois cette saison. Mais ce serait oublier que Younes Kaboul, souvent ralenti par des blessures à répétition, a fini fort sa saison. Ces deux derniers mois, il a brillé pour son retour dans le onze de départ au poste de latéral droit, lui qu'on avait surtout vu dans l'axe. Celui qui hésite à jouer pour le Maroc attend désormais un signe des Bleus. "Je ne dirai jamais non aux Bleus. Le 11 mai, je serai chez moi. Je n'attends pas de surprises ou quoi ce soit", a-t-il toutefois avoué récemment.


MAMADOU SAKHO (PSG)


Des places à prendre

Le défenseur parisien n'a jamais été convoqué en équipe de France, mais sa présence a été évoquée pour résoudre le problème du défenseur central côté gauche. A 20 ans, l'international Espoirs représente l'avenir de la sélection tricolore. Mais il n'a pas toujours été irréprochable cette saison et cette Coupe du monde arrive peut-être un peu tôt pour lui.


MARC PLANUS (Bordeaux)


Des places à prendre

Si Bordeaux a sombré en cette fin de saison, c'est aussi parce qu'il a dû faire sans son chef de défense, blessé. Planus a prouvé qu'il était un élément clé des Girondins, et il y a peu de joueurs de son profil en France. Mais ses pépins physiques récurrents et le fait qu'il n'a jamais été appelé chez les Bleus ne plaident pas en sa faveur.


ANTHONY REVEILLERE (Lyon)


Des places à prendre

Derrière Bacary Sagna, c’est ouvert à droite. Régulièrement appelé lors des éliminatoires, Rod Fanni part avec un léger avantage sur la concurrence. Anthony Réveillère pourrait surprendre tout le monde. Après une saison 2008-09 délicate, pourrie par une blessure au genou, le Lyonnais a retrouvé son meilleur niveau. Absent des Bleus depuis 2005, il pourrait revenir au meilleur moment.


BENOÎT TREMOULINAS (Bordeaux)


Des places à prendre

C'est l'arrière gauche qui monte en France, et sa présence chez les Bleus a déjà été évoquée à plusieurs reprises. Mais son secteur est déjà bien fourni avec Patrice Evra, référence du genre en Premier League, Gaël Clichy voire Eric Abidal. La fin de saison délicate de Bordeaux a peut-être mis fin à ses chances d'aller en Afrique du Sud.


CHRISTOPHE JALLET (PSG)


Des places à prendre

Comme Anthony Réveillère, Christophe Jallet présente une alternative crédible à Bacary Sagna. L’ancien Lorientais a su résister à la pression du PSG pour réaliser une belle saison ponctuée de trois buts et surtout huit passes décisives en L1. Sa qualité de centre serait un atout précieux et il peut également évoluer milieu droit où les indiscutables ne sont pas légion. Sa polyvalence peut faire la différence dans l’esprit de Raymond Domenech.


MATHIEU DEBUCHY (Lille)


Des places à prendre

Le parcours du LOSC pourrait attirer le regard du sélectionneur dans le Nord. Et, outre Mavuba, Cabaye et Rami, la saison de Mathieu Debuchy n'a sans doute pas échappé à Raymond Domenech. Après un début de carrière ralenti par une grave blessure au genou, l'ancien Espoir a disputé 31 matches cette saison. Dur au mal, à l'image de son but face à l'OM le week-end dernier (3-2), il a prouvé qu'il pouvait apporter défensivement comme offensivement. L'arrière droit a une petite chance à un poste où Rod Fanni n'est plus si convaincant.


MATHIEU DELPIERRE (Stuttgart)


Des places à prendre

Si Raymond Domenech racle les fonds de tiroirs pour renforcer sa défense, l'ancien Lillois pourrait avoir sa chance. Depuis son arrivée à Stuttgart en 2004, Mathieu Delpierre, qui avait été convoqué chez les Bleus en mars 2008, s'est fait un nom de l'autre côté du Rhin. Solide, régulier et expérimenté, il est même devenu le patron de la défense du 6e de Bundesliga dont il est le capitaine.


MATTHIEU CHALME (Bordeaux)


Des places à prendre

Titulaire indiscutable à Bordeaux, l'ancien Lillois s'est imposé comme l'un des meilleurs latéraux de France. Au poste d'arrière droit, la concurrence n'est pas des plus féroces chez les Bleus. Si Chalmé part avec un peu de retard sur Bacary Sagna et Rod Fanni, s'il n'a jamais été convoqué en équipe de France, le Girondin pourrait quand même faire partie des surprises de Domenech.