Le plan B de Lyon

Voir le site Téléfoot

Le plan B de Lyon
Par DPPI|Ecrit pour TF1|2009-09-29T05:20:05.000Z, mis à jour 2009-09-29T05:20:05.000Z

A Debrecen lors de la 2e journée de la Ligue des Champions, Lyon va devoir faire face à une avalanche de blessures et de pépins en tout genre. L'OL a su répondre à ces contretemps face à Toulouse (2-1) et devrait appliquer les mêmes recettes face aux Hongrois.

LE PROBLEME : BODMER HORS DE FORME
LA SOLUTION : TOULALAN, POMPIER DE SERVICE


Ce n'est pas nouveau, Mathieu Bodmer souffre des adducteurs. Un mal qui a coûté un but face à Toulouse ce samedi. Complètement hors du coup, l'ancien Lillois a multiplié les approximations. Plus globalement, il ne s'est jamais vraiment imposé avec force au poste de défenseur central. Et comme Cris peine en ce début de saison, la charnière des Gones est le talon d'Achille de l'effectif rhodanien. En deuxième période face aux Violets ou en Ligue des Champions face à la Fiorentina, lorsque Bodmer quitte la pelouse ou lorsqu'il ne peut s'aligner, c'est Jérémy Toulalan qui reprend le flambeau. Avec brio. L'énorme volume de l'ancien Nantais et sa faculté d'adaptation lui permettent de compenser un léger déficit physique. Toulalan sait tout faire et passe très rarement à côté d'une rencontre. Il est peut-être plus qu'un simple recours.


LE PROBLEME : LA VIE SANS LISANDRO
LA SOLUTION : L'EFFICACITE DE GOMIS


Le début de saison de l'OL a été rythmé par les exploits de Lisandro Lopez. Une égalisation dans le temps additionnel face au Mans, deux énormes prestations face à Anderlecht en barrage de la Ligue des Champions ou encore un match plein face à Nancy. Tout s'est brutalement stoppé net, la faute à des adducteurs qui sifflent. Mais Lyon continue son sans-faute à domicile et c'est Bafétimbi Gomis qui a revêtu le costume de leader offensif. L'ancien Stéphanois, déjà 6 buts depuis le début de saison, a arraché l'égalisation à Paris et en inscrit un but plein d'opportunisme face à Toulouse. Gomis a pris ses marques en pointe et s'inscrit comme le buteur de l'OL version 2009-10.


LE PROBLEME : BASTOS SUR LE FLANC
LA SOLUTION : L'ECLOSION DE PJANIC


Le plan B de Lyon

Bastos doit être le leader technique de l'OL. Rapide, technique et adroit, le Brésilien a réalisé un début de saison à la hauteur de son talent. Mais une blessure à la cheville l'a contraint au repos forcé. Sidney Govou a repris le côté droit et Miralem Pjanic a profité de l'absence de l'ancien Lillois pour prendre le jeu à son compte. Très moyen face à Toulouse, il s'est malgré tout montré décisif sur le but de Gomis. Sa qualité de passes permet à Lyon de faire face à l'avalanche de blessures. Anonyme l'an dernier, Pjanic a pris ses responsabilités au bon moment.


LE PROBLEME : UN BANC TROP JUSTE
LA SOLUTION : LES JEUNES A LA RESCOUSSE


Les blessures de Delgado et la convalescence d'Ederson réduisent les possibilités de Claude Puel en attaque. Si le coach rhodanien voulait préserver Yannis Tafer et Ishak Belfodil du feu des projecteurs, il a dû les lancer dans le bain contraint et forcé. Bien lui en prit puisque Tafer a permis aux Gones de revenir au score face à Toulouse. Les deux perles de l'effectif lyonnais vont devoir percer plus tôt que prévu. A 18 et 19 ans, ils ont droit à une promotion express guidée par le pragmatisme.