Le plus gros transfert du mercato 2011 : un échange Eto'o - Tevez ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-17T15:19:00.000Z, mis à jour 2011-06-17T15:28:04.000Z

Le mercato estival 2011 tarde à s'emballer. Qu'à cela ne tienne, une rumeur enverrait Samuel Eto'o à Manchester City et Carlos Tevez à l'Inter Milan, dans un échange retentissant !

Le mercato d'été a ceci de particulier qu'il permet à tous les passionnés de foot de rester, pendant quelque semaine, dans l'hypothétique, le fantasmé, loin de la réalité tangible du terrain. En sommes, tous les rêves, même les plus fous, sont permis.

Le point de départ de cette rumeur est bien la volonté plus ou moins affirmée des deux joueurs de quitter leurs clubs respectifs. L'atypique Carlos Tevez souhaiterait quitter Manchester pour se rapprocher de sa famille, restée en Argentine. Samuel Eto'o, lui, envisagerait de découvrir la Premier League après avoir éclaboussé la Liga puis la Serie A de son talent. Reste donc à savoir si Carlos Tevez préfèrerait bien Milan à Manchester : il ne sera pas bien plus près de son pays.

Et pour les clubs ? Un tel mouvement réglerait le problème de ces velléités de départ. Leur resterait à savoir si les deux joueurs « se valent », ou si un des deux clubs devra compléter avec de l'argent frais. Ce sont bien deux attaquants de classe mondiale, efficaces, mobiles, complets, polyvalents. Samuel Eto'o a un CV plus fourni (3 C1, 4 championnats, 4 coupes, 2 CAN), mais Carlos Tevez a 3 ans de moins, sans que son palmarès ne soit ridicule. Le jeunisme ambiant pourrait bien coûter quelques millions à l'Inter...

Si cet échange incroyable venait à se concrétiser, il pourrait changer véritablement la face du football Européen. L'Inter de Milan ferait de Carlos Tevez le leader de son attaque, accompagné de Milito, Pazzini ou Sneijder. Et l'attachement du club aux argentins (Milito, Zanetti, Samuel)pourrait calmer son mal du pays. Le nouveau riche Manchester City recruterait là sa première véritable superstar, sans doute capable de lui faire franchir l'ultime palier le séparant du titre de Premier League.

Présenté de cette façon, cette idée extravagante a tout pour séduire les différentes parties concernées. Mais encore une fois, on reste ici dans le rêve, et la réalité est souvent assez différente...