Dans l'actualité récente

Portugal-Cameroun : Ronaldo dépasse Pauleta !

Voir le site Téléfoot

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-03-06T11:13:00.000Z, mis à jour 2014-03-06T11:17:46.000Z

Mercredi à domicile, le Portugal a écrasé le Cameroun 5-1 avec notamment un doublé de Cristiano Ronaldo. Le joueur du Real est ainsi devenu le meilleur buteur de l'histoire de la sélection lusitanienne, devant un certain Pauleta.

A trois mois de la Coupe du monde, le Portugal a offert à ses supporters des raisons d'espérer un beau parcours au Brésil. En atomisant le Cameroun (5-1) dans l'Estadio Dr. Magalhaes Pessoa, la Selecçao a marqué son territoire et plongé les Lions indomptables dans le doute. Surtout, Cristiano Ronaldo en a profité pour devenir le meilleur buteur de l'histoire de sa sélection, devant Pauleta.

Un doublé historique pour Ronaldo
Avant la rencontre, Cristiano Ronaldo était déjà le meilleur buteur de l'histoire du Portugal, à égalité avec Pauleta (47 buts). Son doublé (21e, 83e) lui permet donc de passer seul en tête, avec désormais 49 réalisations au compteur. Et à 29 ans, la star lusitanienne a encore le temps de porter ce record bien plus haut.

Le Portugal comme la France
A l'instar de l'équipe de France victorieuse des Pays-Bas (2-0), le Portugal a confirmé mercredi soir sa bonne dynamique des barrages de qualification à la Coupe du monde. Après avoir sorti la Suède, la Selecçao a bien négocié ce match amical de prestige contre le Cameroun, avec une victoire très convaincante. Les buteurs sont Cristiano Ronaldo donc, mais aussi Raul Meireles (65e), Fabio Coentrao (66e) et Edinho (76e).

Aboubakar sauve l'honneur
Complètement dépassé en seconde période, le Cameroun a pourtant bien résisté dans la première partie. Les coéquipiers de Samuel Eto'o sont d'ailleurs rentrés au vestiaire avec un score de 1-1, grâce à l'égalisation du Lorientais Vincent Aboubakar (42e). Mais les nombreux changements effectués après la pause ont apparemment perturbé les Lions, avec pour effet ce score fleuve.

Cristiano Ronaldo n'en a cure et a prouvé une fois de plus qu'il portait la sélection portugaise sur ses épaules.