Portugal : Le Sporting et Benfica dos à dos, le FC Porto sacré

Voir le site Téléfoot

Capture d’écran 2018 05 06 à 00 05 34
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2018-05-05T21:43:53.886Z, mis à jour 2018-05-05T22:14:51.444Z

Au terme d’un match rythmé, le derby de Lisbonne entre le Sporting et Benfica a accouché d’un nul (0-0) samedi soir. Un résultat qui offre le titre au FC Porto.

Le duel s’annonçait électrique. Le derby de Lisbonne a été chaud bouillant, sur le terrain comme en tribunes. Samedi soir, les deux rivaux historiques du football portugais s’affrontaient dans un Estádio José Alvalade en ébullition. En jeu, la suprématie de la ville, mais aussi la seconde place du championnat, derrière le leader Porto. Car au coup d’envoi, les deux formations étaient au coude à coude, avec le même nombre de points. A défaut d’une pluie de buts (score final 0-0), une pluie de fumigènes s’est abattue dans le surface de Rui Patricio en début de match, ce qui a valu l’interruption de la partie durant quelques minutes. Passé cela, le foot a repris ses droits.

Rafa Silva touche du bois

Dans ce derby, Benfica a d’abord su se montrer plus dangereux que son hôte, en réalisant un pressing haut et en gênant les relances des Sportinguistes. Dans un grand soir, mais sans réussite, Rafa Silva a touché à deux reprises les montants de Rui Patricio (8e, 38e). Le Sporting a répondu par Fabio Coentrão (32e, 40e).

Porto champion, le Sporting double le Benfica

Avant la pause, Rui Patricio a encore été déterminant pour garder sa cage inviolée (43e, 44e). La physionomie du match a basculé en seconde période où le Sporting s’est montré plus entreprenant. Mais ni Bruno Fernandez (57e), ni Bryan Ruiz (81e) ne sont parvenus à cadrer leurs tentatives. 0-0 logique. Au Portugal, les clubs étant départagés à la différence de buts particulière, le Sporting de Jérémy Mathieu s’empare ainsi de la deuxième place après le nul 1-1 à l’aller au stade de la Luz. Mais le grand gagnant de cette 33e journée est le FC Porto qui, sans jouer, officialise son titre de champion du Portugal, à la faveur de ce nul entre le Sporting et Benfica.