Pourquoi eux ?

Pourquoi eux ?
Mickaël Landreau, Hatem Ben Arfa, Rod Fanni, Jimmy Briand, Adil Rami et Yann M'Vila sont les six malheureux qui ont été recalés par Raymond Domenech lundi matin. Pourquoi le sélectionneur national a-t-il choisi de se passer d'eux ? Tentative d'explication.

MICKAËL LANDREAU (LILLE)


Comme ses coéquipiers Rod Fanni et Yann M’Vila, Jimmy Briand peut faire ses valises et partir dès aujourd'hui en vacances. Tignes et la Coupe du monde, ce sera pour 2014, au mieux. A moins d'un coup dur que l'on ne souhaite pas à l'un des 23 (+1) heureux élus. A l'image de Mickaël Landreau, l'attaquant rennais est revenu d'une rupture des ligaments croisés du genou et a réussi une deuxième partie de saison plutôt convaincante. Briand a marqué 5 fois et délivré 8 passes décisives. Pas mal. Mais pas suffisant pour aller en Afrique du Sud.


Il a le droit de le penser : Quand il s'est blessé en mars 2009 lors d'un rassemblement de l'équipe de France justement, Jimmy Briand avait rapidement annoncé qu'il visait la Coupe du monde. Le Rennais a failli tenir sa promesse. Quoi qu'il en soit, il n'a pas à rougir.


News associées