Pourquoi le PSG est favori face au Real Madrid

Voir le site Téléfoot

cavani
Par Farid Sarr|Ecrit pour TF1|2018-02-14T13:30:05.674Z, mis à jour 2018-02-14T13:30:08.230Z

Le PSG tentera de prendre le meilleur sur le Real Madrid en huitièmes de finale de Ligue des champions, ce mercredi (20h45). Le timing de ce choc laisse penser que les forces se sont inversées.

Paris a grandi 

Le PSG aura tristement marqué de son emprunte la précédente édition de la Coupe aux grandes oreilles. La faute à une double confrontation avec le FC Barcelone qui a tourné à l'humiliation. En s'imposant à l'aller (4-0) a, les Parisiens croyaient leur qualification acquise. Mais c'était sans compter sur des Catalans revanchards au retour, vainqueurs sur le score de 6-1. Toutefois nul doute que la «remontada» aura permis au PSG de progresser d'avantager dans son apprentissage du haut niveau. Les joueurs d'Unai Emery doivent désormais se servir des erreurs du passé pour avancer. Cet été, le PSG s'est renforcé de manière considérable en enrôlant deux joyaux du football mondial que sont Neymar et Mbappé. Ce n'est plus la même équipe. 

Le PSG affole les compteurs 

126 : c'est le nombre de buts marqués par le PSG, toutes compétitions confondues, cette saison. Zidane et ses joueurs ne peuvent pas en dire autant. Le Real Madrid a trouvé le chemin des filets à 88 reprises, preuve que la BBC n'est pas dans la forme dans sa vie. Alors que le PSG peut se vanter d'avoir plusieurs joueurs de son effectif capable de trouver le chemin des filets (Mbappé, Di Maria, Cavani), le Real peine à retrouver son efficacité offensive d'antan. À l'image d'un Karim Benzema, auteur de quatre buts cette saison.

Le Real n'est pas au mieux 

Le Real ne devrait vraisemblablement pas remporter la Liga cette saison. Zidane et ses joueurs n'ont même pas encore assuré leur place qualificative pour la Ligue des champions. Alors que le Barca réalise une saison remarquable, les Madrilènes sont déjà hors course. Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers occupent la quatrième place du classement (42 points), soit dix-sept de moins que le FC Barcelone (59 points). 

Un début de parcours mitigé en Ligue des champions pour les Madrilènes

 Habitué à jouer les premiers rôles dans les phases de poules, cette saison le Real Madrid a connu quelques difficultés dans un groupe relevé mais à sa portée (Tottenham, Borussia Dortmund, Apoel Nicosie). Les joueurs de Zidane ont terminé à la deuxième place (13 points), derrière les Spurs (16 points). Tandis que le PSG a terminé premier du sien avec un total de 15 points pour 24 buts inscrits. Un record.