Dans l'actualité récente

Pourquoi le transfert de Moussa Sissoko au Real Madrid est impossible

Voir le site Téléfoot

Moussa Sissoko
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-08-24T14:41:40.595Z, mis à jour 2016-08-24T14:46:43.120Z

Relégué avec Newcastle en Championship, Moussa Sissoko devrait changer d’air dans l’épilogue d’un mercato franchement pas folichon. S’il est régulièrement évoqué du côté du Real Madrid, trop d’obstacles se dressent sur sa route vers la Maison Blanche.

Etincelant avec l’Equipe de France cet été lors de l’Euro 2016, Moussa Sissoko ne restera pas en D2 anglaise. Son entraîneur, Rafael Benitez, ne l’a d’ailleurs pas convoqué avec Newcastle. Les Magpies ne s’opposeraient pas au départ du Français mais réclamerait près de 40 millions d’euros. Si le Real Madrid s’est montré intéressé, il est très peu probable que Sissoko s’y engage cet été. Voire impossible.

Trop de concurrence au Real Madrid

S’il est beaucoup plus limité techniquement qu’eux, Moussa Sissoko présente un profil bien différent des milieux de terrain du Real Madrid. Le Français est combatif, physique et possède des qualités de « box to box » intéressantes. Malgré son profil atypique, il n’y a pas de place pour lui à la Maison Blanche. Zinédine Zidane a déjà constitué son groupe de 23 joueurs pour la saison et s’est exprimé sur le mercato, quand il était question d’une éventuelle arrivée de Fabregas : « Si on veut ajouter un autre joueur à notre milieu qui est déjà très fourni, ça va être compliqué. Pas parce que Cesc n'est pas un grand joueur, mais ça reste difficile. »

Et pour cause, le milieu de terrain du Real Madrid est surpeuplé. Zidane peut compter sur Casemiro, Kroos, Modric, Asensio, Isco, James Rodriguez et Asensio. Tous les posts sont d’ailleurs doublés, sauf celui de Casemiro. Vous l’aurez donc compris, si Zizou doit recruter un milieu de terrain, il pistera donc plus une sentinelle. « J’espère que le Real va venir me chercher, j’attends toujours », expliquait récemment Moussa Sissoko. Il va donc devoir changer ses plans.

L’Inter Milan en pôle

Depuis son Euro réussi, plusieurs clubs européens sont venus sonder le joueur, parmi lesquels le Borussia Dortmund, Crystal Palace, Tottenham ou Everton. L’Equipe explique qu’aucune offre n’a encore été transmise à Newcastle, mais que l’Inter Milan serait proche de recruter le Français, à qui il reste encore trois années de contrat à Newcastle. L’entourage de Sissoko aurait déjà rencontré le board interiste par deux fois. Le club entraîné par Franck De Boer s’apprêterait à formuler une proposition de 35 millions d’euros.  En cas d’échec des négociations, la Juventus Turin pourrait se rabattre sur le Français, selon Tuttosport. Son avenir semble donc s’écrire en Serie A.